Lutte contre le changement climatique : le WWF-RDC présent à la COP23

0

L’ONG internationale œuvrant dans le domaine de la conservation a ouvert, à Bonn en Allemagne, un stand où la RDC sera à l’honneur, avec la présentation du projet « Cartographie biomasse » par technologie Lidar ainsi que la mise en œuvre des activités REDD+ et le Plan d’action national d’adaptation (Pana).

Lutte contre le changement climatique : le WWF-RDC présent à la COP23Les travaux de la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP23) se sont ouverts le 6 novembre, à Bonn. L’ambition de cette conférence pour cette année est : « Viser plus loin, plus vite et tous ensemble. »

La République démocratique du Congo (RDC) et le continent africain prennent une part active à ces assises, avec des grandes attentes. Dans un communiqué publié pour signaler la présence de WWF-RDC à ces travaux, il a été noté que dans le même cadre de la COP23, cette ONG internationale a également ouvert son stand lors d’une cérémonie officielle devant plusieurs invités. Il est, dans  cette optique, rappelé que la RDC y sera à l’honneur, le 9 novembre, avec la présentation du projet « Cartographie biomasse » par technologie Lidar (Light detection and ranging- Détection par laser) ainsi que la mise en œuvre des activités REDD+ avec Elvis Tshibasu de WWF-RDC. Alors que le 11 novembre, Flory Botamba de WWF-RDC y présentera le Pana.

La cérémonie d’ouverture de la Conférence s’est déroulée sous la présidence des îles Fidji représentées par leur Premier ministre, Frank Bainimarama, désigné à cette occasion président de la COP23.

Le Fonds mondial de la nature dont le site web est www.panda.org, rappelle-t-on, est l’une des toutes premières organisations indépendantes de protection de l’environnement dans le monde. Avec un réseau actif dans plus de 100 pays et fort du soutien de 5 millions de membres, l’organisation œuvre pour mettre un frein à la dégradation de l’environnement naturel de la planète et construire un avenir où les humains vivront en harmonie avec la nature, en conservant la diversité biologique mondiale, en assurant une utilisation durable des ressources naturelles renouvelables et en faisant la promotion de la réduction de la pollution et du gaspillage.

Légendes et crédits photo : 

Photo: La tribune, lors de la cérémonie d’ouverture des travaux/photo WWF.

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire