Lutte contre Ebola : l’Unicef mobilise des spécialistes de la communication pour la vaccination

0

La campagne de vaccination contre la dixième épidémie de la maladie déclarée dans la province du Nord-Kivu a démarré depuis le 8 août. 

Pour garantir le bon déroulement de l’opération avec l’implication de tous, l’Unicef  a mobilisé des spécialistes de la communication afin d’ informer et encourager la participation des communautés locales affectées par la maladie.

Douze spécialistes de la communication ont été déployés par l’agence onusienne dans les zones touchées des provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri en vue de travailler avec des agents communautaires. Ils apportent les conseils préalables aux personnes éligibles à la vaccination ainsi que des informations de base aux communautés touchées sur le vaccin. Ces efforts font partie de la mobilisation sociale globale et de la communication communautaire que l’Unicef mène avec ses partenaires pour sensibiliser la population au virus d’Ebola et aux moyens de se protéger contre la maladie afin d’éviter sa propagation. 

Toujours dans le cadre de la communication, l’Unicef a réussi à former soixante responsables communautaires de l’aire de  santé de Mangina, dans la zone de santé de Mabalako, sur les messages et les gestes de prévention. Aussi cent travailleurs communautaires de la zone de santé de Beni  ont-ils été formés pour organiser, à leur tour, des activités de sensibilisation au sein des communautés locales.

L’Unicef  a travaillé également avec soixante-dix-neuf journalistes locaux et neuf stations de radio à Beni et Goma pour diffuser des programmes de sensibilisation. Des messages de prévention du virus Ebola ont été aussi véhiculés dans deux cent quarante et une églises de la zone de santé de Beni. 

« Nos spécialistes de la communication sont sur le terrain et informent les communautés concernées par la campagne de vaccination », a déclaré le Dr Gianfranco Rotigliano, représentant de l’Unicef en République démocratique du Congo. « La précédente épidémie d’Ebola a démontré que l’engagement des communautés locales est essentiel pour prévenir la propagation de la maladie et assurer sa participation aux efforts de vaccination », a-t-il assuré.

Dans le cadre du Plan d’action conjoint du gouvernement de la République démocratique du Congo coordonné avec l’Organisation mondiale de la santé et l’Unicef, la vaccination est proposée gratuitement et sur une base volontaire à tous les membres des communautés locales ayant été en contact avec une personne infectée. 

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire