Lubumbashi: deux Chinois arrêtés en train de conduire un «véhicule de la police»

0

Deux sujets chinois sont détenus à la prison de la Kasapa à Lubumbashi depuis quatre jours, ont indiqué des sources judicaires dimanche 7 mai. Ils ont été retrouvés en train de conduire un véhicule portant la mention «police», sans plaque d’immatriculation. L’affaire est portée devant le tribunal de grande instance de Lubumbashi.

Les faits remontent au lundi dernier à Lubumbashi. Ce jour-là, les services de sécurité ont intercepté une camionnette portant la mention «police», avec à son bord deux sujets chinois. L’un conduisait et l’autre assis à sa droite.

Vite, ils ont été arrêtés et conduits au cachot de la police, où ils ont passé la nuit avant d’être acheminés le lendemain à la prison de la Kasapa.

Leurs dossiers se trouvent au parquet de grande instance de Lubumbashi. Et ce véhicule sans plaque d’immatriculation est encore gardé à la fourrière du parquet. Au sujet de ce véhicule, certaines personnes soutiennent qu’il appartient bel et bien à la Police nationale congolaise (PNC); estimant toutefois «incompréhensible qu’il se retrouve entre les mains des Chinois».

Pour d’autres, cette camionnette convoyait une cargaison du bois rouge dont la coupe et l’exportation sont interdites. C’est ce qui aurait attiré l’attention des services de sécurité.

D’autres personnes encore estiment que ce véhicule ne serait pas de la police; la mention police étant juste une supercherie pour faciliter le trafic du bois et autres. Radio Okapi n’a pas obtenir la version de la police sur ce dossier, qui est déjà entre les mains de la justice.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire