Lubumbashi : accrochages entre policiers et habitants de la Katuba

0

Le calme est revenu l’après-midi de ce mardi 4 décembre dans le quartier Kaponda, commune Katuba à Lubumbashi après les affrontements qui ont opposé les policiers à la population locale. Ce soulèvement de la population fait suite au meurtre d’une personne sur un lieu de deuil par des bandits armés.  Au cours de ces affrontements, selon des sources locales, un enfant d’une dizaine d’année a été aussi tué par balle. Mais, la police ne confirme pas cette information.

D’après des personnes rencontrées ce matin à la Katuba par des reporters de Radio Okapi, tout a commencé lorsqu’un jeune homme a été tué par des bandits armés cagoulés en uniformes de la police. Ces derniers ont surgi nuitamment à un deuil sur la rue 5.

L’un d’entre eux a tiré à bout portant sur un jeune homme, qui est mort sur place, et a blessé deux autres personnes avant de disparaitre. Personne n’a peut expliquer le mobile de ce meurtre. 

Ce mardi matin, la police s’est rendue sur le lieu du drame pour récupérer le corps. Mais, elle en a été empêchée par les habitants en furie qui lançaient des projectiles et qui ont brûlé des pneus sur la voie publique. La police tirait en l’air pour les disperser, mais sans y parvenir.

D’après des témoins, un enfant a été atteint d’une balle à la tête et est mort. Son corps gardé à la morgue de l’hôpital Sendwe, rapportent d’autres sources. Mais, la police ne le confirme pas.

On compte quelques blessés par balles du côté des manifestants et deux policiers blessés, par des projectiles. La police, qui a renforcé sa présence dans ce quartier, a procédé à des arrestations.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire