Londres : She Okitundu à la 4è conférence internationale sur le commerce illégal d’espèces sauvages

0

Sur invitation de son homologue britannique Jeremy Hunt, le vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères et Intégration régionale, Léonard She Okitundu participe à la 4ème conférence internationale sur le commerce illégal d’espèces sauvages, en présence des Présidents Ali Bongo du Gabon, Yoweri Museveni de l’Ouganda, Masisi du Botswana et de Son Altesse Royale Prince William du Royaume Uni et d’une cinquantaine de délégations ministérielles.

Le vice-premier doit y réaffirmer l’engagement de la RDC à participer à l’éradication ce fléau mondial devenu une grave menace pour la souveraineté et la stabilité de certains pays et représentant des milliards de dollars américains en contrebande.

Par exemple, les prix de l’ivoire atteignent aujourd’hui des sommets : jusqu’à 2 000 dollars le kilo. Les bénéfices que l’on peut en tirer sont tellement juteux que le commerce illégal de l’ivoire est de plus en plus aux mains de groupes et de réseaux criminels qui servent à financer des conflits civils armés et des activités de nature terroriste notamment dans l’Est de la RDC.

La réunion de Londres doit déboucher sur de nouvelles mesures internationales face à cette industrie criminelle.

Pour rappel, le Président Kabila a procédé le 30 septembre 2018, à Nsele, à l’incinération symbolique d’une tonne d’ivoire de contrebande et d’écailles de pangolins ainsi qu’au lâcher de perroquets gris pour démontrer la lutte de la RDC face au commerce illégal d’espèces sauvages. Ce lot symbolique. Faisait partie d’une saisie de 15 tonnes d’ivoire représentant l’abattage de près de 5 000 éléphants en RDC.

Le vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères et Intégration régionale participe à cette conférence de premier plan avec l’ambassadeur de RDC à Londres, Marie Ndjeka, le Directeur Europe Debre Boyoko, les conseillers Michael Sakombi et Zalia Amour, tous des affaires étrangères. 

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire