Livres : Bob Bobutaka publie un essai sur les relations entre les deux Congo et leurs anciennes métropoles

0

« La France, la Belgique et les deux Congo. Mémoire historique, approche archivologique et communication politique », c’est le titre de l’ouvrage du Pr Bob Bobutaka Bateko paru aux éditions Édilivre à Paris en France. Ce dernier s’intéresse de manière engagée sur les relations entre les deux pays ayant les capitales les plus rapprochés du monde.

Le résumé sur l’endos de ce dixième livre du Pr Bob Bobutaka est bien éloquent : « Avec un triple regard mémorial, dialectique et de la communication politique, l’auteur analyse et explique la géopolitique entre les deux Congo et leurs anciennes métropoles. Pour ce faire, il démontre l’existence de la théorie du pré-carré qui régule les relations internationales entre les anciens colonisés et les anciens colonisateurs. S’agissant particulièrement de l’Afrique, cette théorie a comme fondement l’Acte de la conférence de Berlin (1885) qui est largement exploité dans ce livre ». Ce texte bref met aussi l’accent sur la démarche ou l’approche du professeur de mettre en lumière les relations particulières et privilégiées qui existent et doivent se consolider entre les deux pays frères que sont le Congo Kinshasa et le Congo Brazzaville. « En outre, l’auteur essaie de mettre un accent particulier sur la connaissance de chaque pays et surtout sur  le devoir de rapprochement entre le Congo-Brazzaville et le Congo-Kinshasa. Enfin, malgré les incohérences et les turpitudes de l’histoire,  il encourage la France, la Belgique, la République du Congo et la République démocratique du Congo à développer davantage leurs relations privilégiées pour favoriser surtout l’épanouissement des populations des deux rives du fleuve Congo », indique l’auteur du résumé sur l’endos de cet ouvrage fort riche incitant fortement à la lecture.

Pour le Pr Bob Bobutaka, l’histoire, à laquelle il s’intéresse, évolue de manière conjointe avec les archives qui ont finalement eu droit de cité. Jadis, les archivistes ne pouvaient pas donner de la voix, l’histoire englobait tout. Et pourtant, l’historien se ressource auprès de l’archiviste, et non l’inverse du moment qu’il n’y a pas de réciprocité dans la relation archiviste-historien. Si l’historien retrace les évènements vécus dans le sens de l’exploitation des informations, l’archiviste pour sa part les précise. C’est dans cette optique que Bob Bobutaka présente, dans ce livre de 261 pages, une analyse fouillée des relations entre les deux Congo et leurs anciennes métropoles et, de manière singulière, entre Congo Brazzaville et Congo Kinshasa.

« La France, la Belgique et les deux Congo. Mémoire historique, approche archivologique et communication politique » est subdivisé en neuf chapitres. Dans le premier titré « L’Histoire, l’Archivistique et l’Archivologie », l’auteur livre des notions sur les archives, l’histoire comme une science de la mémoire évènementielle, l’historien, l’archiviste, l’archivologue, l’analyse archivistique du comportement de Léopold II, l’explication archivologique du comportement de Léopold II, l’archivologie en tant que science de la mémoire des activités personnelles et institutionnelles et la bibliologie qui est une science de la mémoire scribale. « De Brazza et Léopold II : créateurs des deux Congo » est le titre du deuxième chapitre dans lequel Bob Bobutaka parle d’Henri Morton Stanley, de Pierre Savorgnan de Brazza, du statut juridique des Congolais belges et des Congolais français, de la primauté de la paternité du nom « Congo ».

Le troisième chapitre est consacré à « L’Acte général de Berlin » vu comme « La macro-constitution pour l’Afrique ». Le quatrième chapitre s’intéresse à « la communication politique pendant la colonisation », alors que « La France » est l’intitulé du cinquième chapitre de l’ouvrage, « Le Royaume de Belgique » étant le titre du chapitre six. Dans le chapitre sept consacré à la République du Congo, Bob Bobutaka fait un focus sur des sujets emblématiques comme Les hymnes nationaux, les trois glorieuses, les présidents de la République du Congo (Fulbert Youlou, Alphonse Massamba-Débat, Augustin Poignet, Alfred Raoul,  Marien Ngouabi, Jacques Joachim Yhombi-Opango, Pascal Lissouba et Sassou N’Guesso). Le chapitre 8 se parle de la République démocratique du Congo. Bob Bobutaka fait mention ici des dirigeants et autres personnalités influentes dans l’histoire de la RD Congo. Le dernier chapitre concerne la bibliographie de l’auteur.

L’auteur…

Professeur à l’Institut supérieur de statistiques de Kinshasa et à l’Université de Kinshasa (Unikin), Bob Bobutaka est docteur en sciences de l’information et de la communication et membre du Conseil international des archives et chercheur associé à l’Association internationale de bibliologie basée en France. Il s’intéresse à l’archivistique, l’archivologie, la bibliothécologie, la bibliothéconomie, la légistique, la documentologie, la bibliogie, l’épistémologie des sciences de l’information et de la communication, etc. Il œuvre pour la construction d’un schème sur la corrélation entre l’histoire, l’archivistique et l’archivologie dans le cadre de la mise en valeur des sciences de la mémoire. Expert et consultant international, ce chercheur érudit au parcours impressionnant compte plusieurs publications (dont dix livres) en France, en Allemagne, en Belgique et en RDC.

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire