Livre et excès: Au Congo toutes les ethnies vivent en harmonie

0

Prétendre le contraire serait verser dans la paranoïa ou faire l’apologie d’un ethnocentrisme nuisible à l’équilibre de la nation : telle est l’opinion du gouvernement congolais défendue au cours d’un point de presse, le 22 octobre, par les ministres de la Communication, Thierry Moungalla, et de la Justice, Aimé Ange Wilfrid Bininga, à la suite de la parution, le mois dernier en France, chez l’Harmattan, d’un livre intitulé  Le génocide des Laris au Congo .

L’auteur de l’ouvrage, Dominique Kounkou, avait beau être docteur en droit international public, comme il le décline en quatrième de couverture, les arguments qu’il développe sont si faibles en matière de définition du crime de génocide qu’ils ne peuvent épouser les canons de la science, a commenté Thierry Moungalla. Bien plus, le texte est truffé des photos du génocide présumé mais à la vérité, il s’agit d’images insoutenables récoltées sur les réseaux sociaux pour faire sensation. D’où des poursuites judiciaires engagées contre l’auteur du livre et ses complices, a expliqué Aimé Ange Wilfrid Bininga.

		

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire