L’ISAM appelé à protéger la culture congolaise dans la confection des tenues vestimentaires

0

La représentante du ministre du Genre, enfant et famille, Mme Eugénie Kalumba, a exhorté samedi les étudiantes et étudiants de l’Institut supérieur des arts et métier de Kinshasa (ISAM) à protéger la culture congolaise dans la confection de leurs tenues vestimentaires au cours de la conférence axée sur le thème : « Femme de l’ISAM porteuse de valeur », dans le cadre de la clôture du mois de mars dédié à la femme.

Elle a salué les valeurs féminines qui ne sont pas à démontrer à l’ISAM constitué de 80% d’étudiantes et de 20% d’étudiants, soulignant la nécessité pour le ministère d’accompagner et de soutenir la femme de cet établissement d’enseignement supérieur.

Elle a également émis le vœu de voir l’effectif des étudiants de l’ISAM augmenter dans le souci de la mise en oeuvre de la parité.

Le secrétaire général administratif de l’ISAM, Augustin Salabia a indiqué que son institution a organisé beaucoup d’activités notamment les conférences scientifiques sur divers thèmes, les défilés et expositions des modes, pendant ce mois, soulignant la pertinence de cette dernière conférence clôturant le mois de la femme organisée par l’ISAM en collaboration avec l’ONG Action pour une jeunesse productive  et responsable (APRORES).

Mme Bolingo, général au sein des forces armées de la RDC (FARDC) qui a partagé son expérience avec les étudiantes depuis son intégration dans l’armée en 1966, a invité ces dernières à embrasser aussi cette carrière.

La présidente de l’APRORES, Roseline Tumba, le point focal Genre Kisenso, Mme Fifi Tinunu et l’activiste des questions du Genre, Mme Carine Kanku, ont, tour à tour, échangé avec les étudiantes sur leurs expériences dans l’encadrement des femmes. Elles ont relevé la nécessité pour la femme ou la jeune fille d’être formée, d’apprendre le métier et de se lancer dans le développement des activités d’entrepreneuriat.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire