Lire ou relire: « Héros sans gloire » de Joseph Onongo Ebanza

0

Publié par L’Harmattan, l’ouvrage, un recueil de nouvelles, relate le vécu quotidien des personnages pendant les horreurs de la guerre à Brazzaville.

« La Rwandaise en bleu et blanc », première nouvelle d’une série de sept, peint la ville de Brazzaville dans la terreur et la désolation. La guerre imprime un nouveau train de vie fondé sur l’incertitude. A Djiri, les réfugiés sont dans la précarité. Ils vivent de la pêche et du ramassage du bois. Dans cette instabilité, Ebalé parvient à briser le cœur d’une jeune sage-femme rwandaise contrainte à l’errance.

« Une veuve si convoitée » raconte l’histoire d’une dame sous le joug des us et coutumes ancestraux. Après le décès de son époux, Dzoma devient la pomme de discorde entre Kiba l’héritier légitime et Angaret son bienfaiteur.

« A chacun sa victime » est le récit du footballeur Mpandzou qui laisse sa carrière sportive pour l’enseignement. Il part pour Picounda où il va prendre son premier service. Cette localité longtemps enclavée est redorée grâce à la célébrité du footballeur.

La narration de « L’odyssée d’un livre » porte sur le retraité Mouko. Dans l’esprit de propagande en pleine guerre, le gouvernement décide de payer les salaires. Après les fonctionnaires, accourent les retraités à la maison commune de Bacongo transformée en une paierie. Cependant, l’attente est longue pour les vieillards affaiblis par les secousses des armes. Soudain, un obus tombe près de cette paierie de circonstance. Mouko s’enfuit sans avoir perçu sa pension. Ce qui augmente ses chagrins.

Le récit du « Temps des églises » se passe au site de Kinkolé, en République démocratique du Congo, où les fugitifs de Brazzaville arrivent avec les dernières nouvelles de la guerre. Le désarroi moral est accentué. Les églises de réveil prolifèrent sous des tentes. Ces églises hostiles au catholicisme et au protestantisme se fondent sur une doctrine de témoignage et de prophétie. Joseph Onongo Ebanza éternise les faits journaliers des Brazzavillois en période sinistre de la guerre. Il incarne une plume historique.

Légendes et crédits photo : 

Illustration

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire