Linafoot : Renaissance ouvre enfin son compteur but après 6 journées

0

Le Tout-Puissant Mazembe de Lubumbashi a atomisé le Daring Club Motema Pembe de Kinshasa hier, dimanche 21 Octobre, au stade des Martyrs de la Pentecôte (3-0), avec au passage un doublé de Meschak Elia. A Lubumbashi, le Football Club Renaissance du Congo ouvre enfin, son compteur but grâce à Yvon Bukasa à la 26ème minute devant le Football Club Lubumbashi Sport (1-1). Ces deux matches comptaient pour les 5ème journées de la 24ème édition de la Ligue nationale de football (Linafoot).

Les Corbeaux de la capitale cuprifère ont administré une bonne gifle aux vert et blanc de Kinshasa, au stade des Martyrs. Dès la 3ème minute, les Immaculés voient une première tâche collée sur leur tunique. Le milieu de terrain, Christian Koffi Kouame envoie le cuir au fond de filet. Les imaniens sont cueillis à froid. 

Le tandem Sinkala-Kouame donne du fil à retordre au milieu du DCMP tout au long de la première période. Après les citrons, les poulains de Pamphile Mihayo ne dorment pas sur leurs lauriers. Ils enfoncent le clou. 

Meschak Elia monté à la 51ème minute à la place d’Abdoulaye Sissoko, Mika Miché remplace Glody Likonza, à la 57ème minute et Mputu Trésor entre à la place de Chico Ushindi, à la 77ème minute. 

Motema Pembe tente des incursions pour revenir à la marque. Mais il se bute contre sur la défense, soit contre le portier malien, Ibrahim Munkoro auteur des parades de classe.

Ces trois changements requinquent les Bandiangwena. Meshcak Elia plante deux buts respectivement à la 80ème et la 83ème. C’est la désillusion dans le chef des protégés du président Hassan Abdallah. 

« Imana oyebela équipe eza te » qui se traduit par « Imana tu n’as pas encore mis sur pied une équipe solide », entonne-t-on dans les rangs des supporters de Renaissance. Au finish trois buts à brosse.

Un premier revers pour le coach italien Andréa Agostinelli dans ce championnat national d’élite. Une défaite qui déchire le brevet d’invincibilité du DCMP. 

Mazembe fait une troisième démonstration de force, dans l’ex-Kamanyola en autant de sorties. La première était devant le FC Renaissance 0-6, la deuxième face à l’AC Rangers 0-3. En tout 12 buts marqués sans en avoir encaissé le moindre.

Sur l’ensemble de la compétition, c’est 16 buts marqués contre zéro encaissé, car lors du prologue de la D1, le score de 4-0 a sanctionné sa rencontre devant Lubumbashi Sport.

UN PREMIER SOURIRE POUR LES RENAIS

Le FC Renaissance pour sa part ramène un nul d’un but partout devant la JS Groupe Bazano, dont le staff technique est dirigé par Dauda Lupembe.

Le team vert, blanc orange a failli s’imposer mais l’équipe locale a rétabli l’équilibre à la 88ème minute. L’unique but des « jamais sans vous « est intervenu à la 26ème, par le transfuge de Sanga Balende, Yvon Bukasa. 

Cette formation sportive créée en 2014 vient de laver le linge sale en famille, le week-end dernier. Sous les bons offices du président de la Fédération congolaise de football association (Fecofa), Constant Omari, les protagonistes : Pascal Mukuna, Roger Nsingi et Antoine Musanganya se sont réconciliés.

L’AS Maniema Union a été accrochée au stade Joseph Kabila de Kindu 1-1 face au FC Lubumbashi Sport.

Au stade Amani de Bunia, le FC Mont Bleu était tenu en échec par l’AS Nyuki de Butembo (1-1).

Le classement provisoire se présente comme suit :

1. Maniema Union 13 pts (+9)
2. DCMP 13 pts (+3)
3. Mazembe 12 pts (+16)
4. Rangers 12 pts 
5. Mont Bleu 12 pts
6. Sanga Balende 7 pts 
7. V.Club 6 pts
8. Don Bosco 6 pts 
9. Nyuki 6 pts 
10. Lubumbashi Sport 6 pts 
11. Bazano 6 pts 
12. Lupopo 5 pts 
13. Dauphin Noir 5 pts 
14. Muungano 3pts 
15. Renaissance 2 pts 
16. Dragons-Bilima 1 pt

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire