Linafoot/Ligue : Ibenge et Bolombo décortiquent le match V.Club contre Lupopo

0

Après la victoire de V.Club sur Lupopo, le 20 octobre, pour le compte de la sixième journée du championnat national de football, les deux entraîneurs ont livré leurs analyses de la partie.

L’AS V.Club s’est imposée au stade des Martyrs de Kinshasa, face au FC Saint-Eloi Lupopo, par la petite mais précieuse marque d’un but à zéro. L’unique but de la partie a été l’œuvre de Jean-Marc Makusu Mundele, à la 68e mn .

Cette belle victoire tombe à pic pour les poulains de Florent Ibenge avant d’aborder, à Kinshasa, la manche retour de la demi-finale de la Coupe de la Confédération contre le club égyptien d’Al Masry. Le match aller à Port Said s’était soldé par un score piège de zéro but partout.

A la fin, Florent Ibenge est revenu sur cette rencontre très disputée. « Nous avons un groupe apte à gagner chaque match du championnat. Vous avez certainement remarqué que le groupe qui a joué, surtout en seconde période, était supérieur à l’adversaire. Nous aurions pu marquer plus de buts. C’est une chose qui nous a collé à la peau en début de la saison dernière. Il nous faut donc travailler devant les buts avec d’autres combinaisons des joueurs pour être efficaces. Les adversaires sont là et ce n’est pas simple. Le championnat de la Linafoot est très difficile et dans toutes les équipes, vous avez de bons joueurs ainsi que des équipes très organisées », a déclaré l’entraîneur principal de V.Club.

« Nous avons joué contre une équipe qui nous a proposé un 4-4-2, ce qui est rare dans notre pays et qui a joué bas. Elle nous a proposé des attaques placées alors qu’elle avait des attaquants rapides. La clé, c’était de conserver le ballon. Nous n’avons pas su le faire en première période, sauf du côté de Bafola (ndlr, latéral droit). Nous avons demandé aux joueurs de conserver et de ne pas le perdre inutilement. Et ils l’ont appliqué. Nous avons eu le bonheur de marquer vite et également avec d’autres occasions. Il ne suffit pas de se présenter sur le terrain et gagner », a-t-il analysé.

Nouveau coach de Lupopo, le technicien congolais Camille Bolombo s’est aussi confié à la presse, félicitant ses joueurs malgré la défaite. Il a réagi en ces termes : « Quand nous avons repris l’équipe, il y avait beaucoup de travail à faire. Il a fallu mettre un système en place. Nous avons essayé lors de ce match et avons récolté quelque chose d’intéressant. Le bloc défensif mis en place a été efficace. Mes joueurs ont respecté les consignes. Je suis arrivé à mettre dans cette équipe le 4-3-3. Mais pour ce match, nous avons opté pour le 4-4-2, parce que nous savons comment V.Club joue. Et il fallait l’empêcher de progresser. C’est pour cela que j’ai utilisé une défense basse ».

Légendes et crédits photo : 

Florent Ibenge et Camille Bolombo lors de la conférence de presse

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire