Ligue africaine des champions : encore six billets à négocier par les concurrents

0

La sixième et dernière journée des matches de poules va se disputer ce samedi pour compléter le tableau des quarts de finale de la C1.

 Il y a six places à prendre au terme de la journée décisive car, au bout des cinq premières journées, seuls l’Espérance de Tunis et les Mamelodi Sundowns sont assurés de disputer les quarts de finale. L’Espérance de Tunis ne risque plus rien d’autant plus qu’elle est déjà assurée de terminer première du groupe B, avec un total de onze points. Son résultat sur le terrain de Platinium, déjà éliminé, n’influencera guère sa position qu’elle occupe à l’issue de la cinquième journée. Dans ce groupe B, le match  Horoya AC-Orlando Pirates prend l’allure d’une finale.  La victoire de l’une ou l’autre formation  lui ouvrira les portes des quarts de finale. Horoya AC (sept points), rappelons–le, compte un point de plus que  son futur adversaire.

Dans le groupe A, Mamelodi Sundowns étant déjà qualifié, la deuxième place se disputera entre Asec Mimosas et le Wydad athlétic club (Wac).  Les deux formations qui  comptent chacune sept points vont se livrer à un duel à distance. Le Wac reçoit les Mamelodi Sundowns tandis qu’Asec se déplacera sur le terrain de Lobi stars, la seule équipe à avoir fait chuter les Mamelodi Sundowns.  

Par ailleurs, même avec ses dix points, le Club sportif constantinois (premier du groupe C) n’est pas assuré de figurer dans le top huit.  Il doit faire un résultat à Lubumbashi face au Tout Puissant Mazembe (huit points) pour valider son ticket de disputer les quarts de finale. Les Corbeaux de Lubumbashi, qui n’ont plus droit à l’erreur, chercheront eux aussi à conclure la phase de poules par une victoire devant  leur public, en vue  de jouer le tour décisif. Le Club africain ( sept points) aura aussi son destin en main  quand il va affronter, le même samedi à la même heure, les Egyptiens d’ Ismaily, derniers du groupe avec  deux points.

le groupe D reste indécis avant la dernière journée. Toutes les quatre formations ont leur destin en main à condition de bien négocier la dernière journée. La Jeunesse sportive de Saoura, leader avec huit points, va se déplacer sur le terrain d’Al Ahly (sept points) pour y chercher sa qualification. En cas de contre-performance, sa calebasse se cassera au seuil de la porte. Dans l’autre match du groupe, Simba sports club (six points) est condamné à l’emporter devant  l’AS Vita club de Kinshasa (sept points) pour espérer figurer parmi les huit qualifiés. L’AS V Club caresse aussi le même rêve. Dans ce genre de situation,  seules les équipes les plus engagées auront leur dernier mot.

Source : http://www.adiac-congo.com/

Laisser un commentaire