Les questions sécuritaires et du développement au menu d’échanges entre Henri Mova et les maires des villes

0

Le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et sécurité, Henri Mova Sakanyi, a échangé samedi à Kinshasa, avec les maires des villes de  certaines  provinces du  sur des questions sécuritaires et du développement.Un état des lieux du développement des entités urbaines a été fait par les maires qui ont présenté au vice-Premier ministre les difficultés auxquelles sont confrontées les villes du Congo.

Henri Mova Sakanyi a, à son tour, insisté sur la recherche constante des solutions aux problèmes qui plombent l’élan du développement de ces entités, ainsi que des questions  sécuritaires auxquelles elles sont confrontées. Il leur a rassuré de l’appui du gouvernement en vue d’apporter des réponses à leurs préoccupations.

Ont participé à cette rencontre les maires des villes de Matadi, Kikwit, Kalemie, Goma, Mbandaka, Kisangani, Bandundu, Kolwezi et Kindu.

 Un plan pour stopper des braquages à bord des véhicules

 Le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et sécurité a aussi présidé le même samedi à Kinshasa, une réunion de sécurité consacrée à la recherche des voies et moyens d’agir contre les braquages et les kidnappings opérés à bord des taxis et des véhicules personnels communément appelés « ketch’’.

Selon Emmanuel Kwete, ministre provincial de l’Intérieur et de la population de la ville de Kinshasa, Henri Mova Sakanyi a analysé avec ses collaborateurs les différents modes opératoires de ce banditisme qui frappe les grandes villes de la RDC et mis en place un plan en vue de traquer ces malfrats.

Il a instruit, à cet effet, le Centre de coordination des opérations de superviser une équipe technique autour du commissaire général de la Police nationale congolaise, Dieudonné Amuli, pour proposer un chronogramme d’actions concrètes à mener.

Le chef de la territoriale a, en outre, demandé au gouvernement provincial de la ville de Kinshasa d’initier une opération d’identification des véhicules de transport en commun afin de les distinguer de ceux à usage personnel.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire