Les expulsés d’Angola en détresse à Dilolo

0

Plus de deux cents familles refoulées d’Angola arrivent progressivementdepuis près d’une semaine à Dilolo dans la province du Lualaba. Ces personnes, dont la plupart sont originaires du Bandundu, de Kinshasa ou encore des anciennes provinces du Kasaï, disent vivre dans des conditions difficiles. 

Certains Congolais expulsés vivaient en Angola depuis plusieurs années et sont en ordre avec la migration de ce pays. Ils plaident pour que le gouvernement congolais les prenne en charge, car à Dilolo ils se retrouvent dans des conditions de vie déplorables. 

« Moi, j’ai fait dix ans en Angola. J’ai eu les documents. Quelqu’un qui a fait dix ans dans votre pays. Vous lui avez donné les documents et puisvous le chassez. Ce n’est pas normal, ce que l’Angola a fait ! », s’est indigné un de ces expulsés.

Il a fait part de mauvais traitements que lui et d’autres expulsés auraient subis lors de leur expulsion. Les forces de l’ordre angolaises « ont ravi tout ce que nous avions : des téléphones, des habits, l’argent… Donc, on est sorti comme ça. Comme moi, par exemple, l’habit que je porte je l’ai sur moi depuis un mois », a poursuivi la même source.
Son   
Pour l’administrateur du territoire de Dilolo, les expulsés arrivent en masse. Ils sont logés dans les installations du Foyer social. Legouvernement de la province du Lualaba a facilité le déplacement de ceux qui sont arrivés avant et qui pourraient rejoindre les membres de leursfamilles vivant à Kolwezi ou à Lubumbashi.   

L’agence humanitaire OCHA révèle que plus de 257 000 Congolais ont été renvoyés d’Angola entre le 1er et le 15 octobre. La majorité d’entre eux sont rentrés par les postes frontaliers du territoire de Tshikapa au Kasaï. OCHA s’inquiète des violences dont ces personnes ont été victimes ainsi que leurs conditions de vie actuelles. Pour sa part, le HCR redoute une crise humanitaire.
 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire