Les agriculteurs de Sandoa à cours de semences à la suite des inondations

0


 
Le chef de service agriculture, pêche et élevage dans le territoire de Sandoa, Polydor Yav, a lancé lundi 11 juin un appel aux autorités de la province du Lualaba pour qu’elles fournissent des semences à ce territoire pour la prochaine saison culturale. Plusieurs superficies de champs ont été en effet inondées à cause des fortes pluies qui s’abattaient dans la zone. Cependant, à Sandoa les lacs et rivières ont connu un surpeuplement d’espèces halieutiques.
 
Très peu de personnes ont cultivé cette année à cause des chenilles légionnaires, qui ont ravagé plusieurs champs l’année passée dans ce territoire situé à près de 300 Km de Kolwezi.
 
Pour la saison culturale en cours, les 250 hectares des champs cultivés ont été également endommagés par les pluies diluviennes qui se sont abattues sur le territoire de Sandoa, renseigne le chef de service agriculture, pêche et élevage. Ce sont les champs de maïs qui sont les plus touchés suivis de ceux de manioc, très cultivés dans la région.
 
Les fortes pluies n’ont pas non plus facilité la multiplication des semences. Des centaines d’associations d’agriculteurs attendent donc l’assistance du gouvernement provincial du Lualaba, a précisé Polydor Yav.
 
Ce dernier espère qu’un geste sera posé en leur faveur comme ce fut le cas avec le territoire de Lubudi et la cité de Fungurume.  
En revanche, le territoire survit grâce à la pêche qui a été fructueuse, signale la même source. L’abondance des pluies et le respect de la période de fermeture de la pêche justifient le surpeuplement des poissons dans les lacs et rivières de Sandoa. Comme conséquence, sur le marché local, les prix des poissons sont revus à la baisse.

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire