Le vice-ministre des congolais de l’étranger promet la foudre aux « combattants » : ils ont échoué dans la vie et font du gouvernement leur bouc-émissaire, dit-il

0

Le vice-ministre des congolais de l’étranger ne mettra pas de sitôt, du moins à découvert, ses pieds en occident lui qui s’en est pris violement aux «combattants» sur les ondes de Top Congo en affirmant que cette catégorie des congolais qui vivent à l’étranger ont échoué dans la vie et ils imputent leur échec au gouvernement.

En faisant du gouvernement son bouc-émissaire, la Diaspora s’en prend à ses membres.

Emmanuel Ilunga, qui se targue d’avoir passé 30 ans en Europe, promet de poursuivre les combattants jusque dans leurs maisons car connaissant personnellement la plupart d’entre-eux.

Les menaces du ministre sont trop belles pour être prises au sérieux.

Le président du sénat et l’actuel ministre des affaires étrangères avaient été agressés par les combattants sans qu’aucune suite judiciaire ne stoppât le mouvement.
Qu’est-ce qui aurait changé entre-temps pour que E. Ilunga puisse y mettre fin ?

Pour rappel, les congolais de la Diaspora dans leur immense majorité sont hostiles au régime Kabila dont ils décrient la mauvaise gouvernance.

Ils ont décrété un embargo sur les productions scéniques en Occident contre les artistes musiciens congolais.

Sont désormais concernés par cette fatwa, certains pasteurs du courant Protestant et Église de réveil, pour avoir été utilisés par le gouvernement afin d’ empêcher la marche des Laïcs catholiques du 31 décembre en faveur de l’Accord de la Saint-Sylvestre.

À cause de l’ inconséquence des 4 pasteurs: Georges Bokundoa (ECC), Albert Kankienza (Réveil), Sony Kafuta (Réveil) et Jean Bosco Kindomba (Réveil), l’opprobre a été jeté sur l’ensemble des hommes de Dieu de la mouvance Réveil qui pourtant ne sont nullement complaisants envers le pouvoir dans leur majorité.

Les combattants doivent faire la part des choses et faire attention à la généralisation des cibles.

CP

Source : 7sur7.cd

Laisser un commentaire