Le tandem Tshisekedi-Lumbi ayant boudé les consultants : le bureau politique de la MP déplore les caprices du Rassemblement

0

Le Président de la République, Joseph Kabila, a entamé, hier lundi 3 avril après-midi, la série des consultations des délégations des parties prenantes aux négociations directes du Centre interdiocésain en vue de l’application de l’Accord de la Saint Sylvestre.

Ces consultations qui s’arrêtent ce mardi 4 avril, devraient permettre au chef de l’Etat de dégager un consensus pour finaliser l’arrangement particulier et donner plus de chance à l’organisation des scrutins dans les délais prévus par l’Accord du 31 décembre 2016. Au terme de ces rencontres, le Chef de l’Etat s’adressera à la nation à travers les deux chambres du Parlement réunies en Congrès. 

Tous n’ont pas répondu à l’invitation du Président. Selon des sources à la Majorité présidentielle, l’UDPS et le G7 ont boudé l’invitation du Raïs. Ces deux partis éminents du Rassemblement auraient exigé d’être saisis formellement, pour ces rencontres informelles qui doivent permettre au chef de l’Etat d’en tenir compte dans son adresse. Le Bureau politique n’a pas qualifié autrement cette posture du Rassemblement que de « caprices ». 

Réagissant à la journée ville morte d’hier lundi 3 avril, appelée à l’initiative du Rassemblement, le Bureau politique de la MP a évité la polémique sur la réussite ou l’échec, en raison de l’absence des critères déterminants. Est-ce une attitude d’adhésion ou de peur, difficile à dire. Mais le Bureau politique a tout de même salué « la résistance pacifique des populations kinoises qui ont bravé les menaces et intimidations de façon efficace et dans la dignité pour vaquer à leurs occupations et permettre aux institutions de fonctionner normalement. « 

Pour le Bureau politique de la MP,  » la population de la capitale vient ainsi de donner une réplique valable aux forces radicalisées du Rassemblement incapables de se préparer aux élections et de contribuer positivement à la normalisation du processus électoral conformément aux accords du 18 octobre et du 31 décembre 2016. » 

La MP exhorte la population congolaise, particulièrement sa jeunesse, « victime de ces agissements à faire barrage à ces dérèglements démocratiques qui consistent à plonger le pays dans le désordre social et la paralysie des institutions pour réaliser le dessein macabre du Rassemblement auquel ils n’ont jamais renoncé à savoir accéder au pouvoir avec des moyens pseudos révolutionnaires au mépris de la volonté du souverain primaire congolais. » 

André-Alain Atundu, s’adressant  » à ces fanatiques inconditionnels du désordre politique, et à leurs complices », affirme que « la passion du Congo et le patriotisme militant seront toujours le dernier rempart comme ne cesse de le rappeler le garant de la Nation, le président Joseph Kabila Kabange « . 

Source : Media Congo

Laisser un commentaire