Le Rassemblement promet « des nouvelles actions » dans 48 heures

0

Tout en remerciant le peuple congolais pour, dit-il, avoir répondu massivement à cet appel de marcher, le Rassemblement dénonce des nombreuses arrestations des manifestants survenues ce 10 avril dans toutes les villes de la RDC et exige leur libération immédiate.

« Le regrêt est de constater qu’une fois de plus, le pouvoir de Joseph Kabila a privé aux Congolais leur droit de manifester, en violation de la constitution qui en leur reconnaît« , déplore la principale coalition de l’opposition en RDC.

Par la même occasion, le Rassemblement demande au président Joseph Kabila d’appliquer sans délai et « dans son intégralité » l’accord du 31 décembre et en appelle à l’implantation totale du Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres par ses bons offices.

« A cet effet, le Rassemblement réitère l’appel pressant qu’il a lancé à Monsieur le Secrétaire général des Nations-Unies dans sa lettre lui a adressée le 05 avril en cours, de s’y impliquer sans tarder et activement par ses bons offices« , martèle le communiqué.

A la population congolaise, le Rassemblement demande de rester mobilisée et vigilante pour poursuivre des pressions sans relâche sur le pouvoir, jusqu’à ce que l’accord du 31 décembre 2016 soit intégralement appliqué et les élections soient organisées conformément à l’accord.  » Les prochaines actions seront communiquées endéans 48 heures », annonce le communiqué signé par le président du Conseil des sages du Rassemblement, Pierre Lumbi

Source : Politico CD

Laisser un commentaire