Le porte-parole de la Monusco refoulé à l’aéroport de Ndjili

0

Une information confirmée par la mission onusienne en République démocratique du Congo, mais en démentant que son porte-parole, en congé maladie depuis plusieurs mois en France, ne soit « persona non grata » au pays.

« Le porte-parole de la Monusco Félix-Prosper Basse n’a jamais été déclaré Persona non grata. Il s’agit d’un problème administratif qui est en voie de résolution. Et dans les prochains jours il sera de retour à Kinshasa pour reprendre ses activités« , renseigne Charles Bambara, porte-parole intérimaire.

La Direction Générale de Migration est restée injoignable à nos appels.

Source : Politico CD

Laisser un commentaire