Le Phare : « Bemba, Katumbi, Tshisekedi, Muzito, Kamerhe et Mbusa contre toute parodie d’élections »

0

Revue de presse du jeudi 13 septembre 2018

Deux sujet occupent la Une des journaux parus jeudi 13 septembre à Kinshasa : la rencontre des six opposants congolais à Bruxelles et l’ouverture des travaux de la 3e conférence minière de la RDC.

Le Phare fait état d’une « grande messe politique de l’opposition » mercredi à Bruxelles au cours de laquelle Bemba, Katumbi, Tshisekedi, Muzito, Kamerhe et Mbusa se sont prononcés contre toute parodie d’élections. « Si chacun des partenaires politiques respecte les engagements pris, on peut affirmer, sans peur d’être contredit, qu’une nouvelle ‘union sacrée de l’opposition’ est née, avec la ferme intention d’obtenir le changement de gouvernance en République démocratique du Congo, par des voies démocratiques », commente le quotidien.

 Selon Forum des As, les opposants Muzito, Tshisekedi, Bemba, Kamerhe, Katumbi sont tombés d’accord au sujet de la candidature commune de l’opposition à la présidentielle du 23 décembre.  Cependant, fait remarquer le quotidien, ces leaders de l’opposition exigent du Gouvernement et de la CENI, neuf préalables à la tenue des élections, dont la mise en œuvre des mesures de décrispation, le rejet de la machine à voter et le nettoyage du fichier électoral.

A cela, 7sur7.cd ajoute « la participation effective des candidats exclus ou invalidés pour des raisons politiques ; l’accréditation et le déploiement des observateurs des instances internationales, l’ONU, l’UE, la SADC, l’OIF et autres ; l’assistance de la communauté internationale, le déploiement d’une force régionale de la SADC pour sécuriser le processus électoral, les candidats et la population ; la participation effective de la MONUSCO au processus électoral pour le transport du matériel et de la logistique ; la restructuration et l’audit de la CENI conformément au prescrit de l’accord de la Saint Sylvestre 2016 ».

Richesses minières

Zoom-eco.net titre à sa une : « Joseph Kabila exige l’application effective du nouveau Code minier ». En lançant ce message, explique ce media en ligne, le chef de l’État a voulu rappeler l’obligation de tous ceux dont les activités sont régies par cette loi de la respecter scrupuleusement. Dans le même panier les services de l’Etat, les opérateurs miniers ainsi que d’autres intervenants sont concernés.

« Les ressources minières doivent profiter à la population congolaise », a déclaré Joseph Kabila, cité par l’Agence congolaise de presse (ACP) à l’ouverture mercredi à Kolwezi, de la troisième édition de la conférence minière de la RDC. A cet effet, le Chef de l’Etat a demandé au Premier ministre ainsi qu’aux membres de son gouvernement de veiller à l’application du nouveau code minier.

 

 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire