Le PALU menace de quitter la MP

0

La déclaration a été publiée à l’issue d’échanges qui ont réuni le dimanche 27 août 2017 le bureau politique du parti et la délégation partie dans le Kwilu pour la circonstance. Le PALU affirme accorder un ultimatum de trois jours à la MP pour réparer ce tort. « Le secrétaire général chef du parti a réuni en urgence ce dimanche 27 août le bureau politique et les membres de la délégation qui sont allés au Kwilu pour un rapport et une importante décision consistant à donner un ultimatum de trois jours à la MP pour réparer l’aventure du Kwilu » dit le communiqué.

« A l’issue de cet ultimatum si la réponse n’est pas positive, l’Alliance serait remise en cause car elle ne répond plus à l’objectif que nous nous sommes fixé en 2006, qui était de sauvegarder les acquis de la démocratie par la consolidation de la gauche congolaise pour la conquête du pouvoir par les socialistes et les lumumbistes« , souligne la déclaration.

En toile de fond, l’échec du candidat du PALU aux élections des gouverneurs dans la province du Kwilu. Le PALU et ses alliés occupant 17 sièges à l’Assemblée provinciale, son candidat, Floribert Loboto n’a obtenu que 16 voix contre 18 obtenus par Michel Balabala sur 36 votants.

Source : Politico CD

Laisser un commentaire