Le Mexique évalue ses options de réponse aux possibles droits de douane américains

0

De hauts responsables mexicains ont déclaré lundi 3 juin 2019 qu’ils étaient en train d’évaluer plusieurs options, y compris de possibles droits de douane de rétorsion, en réponse à la menace brandie par le président américain Donald Trump d’imposer des droits de douane sur les marchandises mexicaines exportées vers les Etats-Unis.

Le président américain a déclaré jeudi dernier qu’il allait imposer une augmentation de 5% des droits de douane sur toutes les importations mexicaines à partir du 10 juin. Le but avoué est de faire pression sur le pays d’Amérique centrale pour que celui-ci mette fin à l’afflux de migrants sans papiers traversant la frontière. M. Trump a également indiqué que ces droits de douane pourraient s’élever graduellement à 25%, jusqu’à ce que le problème soit réglé.

Une délégation mexicaine de haut niveau dirigée par le ministre des Affaires étrangères, Marcelo Ebrard, est à Washington cette semaine pour s’entretenir avec des responsables américains sur les droits de douane et l’immigration.

« Ces droits de douane pourraient s’avérer très coûteux pour l’économie des Etats-Unis, les consommateurs américains et l’économie mexicaine », a annoncé lundi M. Ebrard devant la presse réunie à l’ambassade du Mexique à Washington, ajoutant que les retombées économiques pourraient affaiblir davantage la capacité mexicaine à contrôler l’émigration.

Si les Etats-Unis mettent en action leur plan d’imposition de droits de douane sur les importations mexicaines, « il y a plusieurs voies à prendre » en ce qui concerne les représailles, a déclaré la ministre mexicaine de l’Economie, Graciela Marquez.

Son pays pourrait tout d’abord faire appel aux organisations multilatérales, comme l’Organisation mondiale du commerce, a laissé entendre Mme Marquez, ajoutant que des droits de douane de rétorsion ciblés sur certains produits américains seraient également possibles.

« Nous sommes en train d’évaluer ces possibilités », a-t-elle dit, notant que le Mexique devrait « prendre une décision stratégique » en considérant de nombreux aspects des relations commerciales entre les deux pays.

Le ministre américain du Commerce Wilbur Ross a déclaré lundi qu’il avait rencontré la ministre mexicaine de l’Economie pour discuter du commerce bilatéral et des droits de douane de 5% prévus sur les marchandises mexicaines.

« J’ai réitéré le message du président selon lequel le Mexique doit faire davantage pour aider les Etats-Unis à contrôler l’immigration passant par notre frontière commune », a annoncé M. Ross dans un communiqué.

Les rencontres entre les responsables mexicains et américains devraient se poursuivre au cours des jours à venir. M. Ebrard dirigera mercredi la délégation mexicaine lors de pourparlers avec la délégation américaine, laquelle aura à sa tête le secrétaire d’Etat Mike Pompeo, selon les médias.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire