Le franc congolais refusé sur le marché de Mahagi

0

Les transactions commerciales se font quasi exclusivement en monnaies étrangères, surtout en shilling ougandais dans le territoire congolais de Mahagi (Ituri). Selon le chef local de service de l’économie, la plupart des commerçants refusent de vendre leurs marchandises en franc congolais, l’économie frontalière de la RDC étant tournée vers l’Ouganda. De son côté, le ministre provincial de l’économie demande à la population de faire confiance à la monnaie nationale.

Selon le constat fait par le chef de service de l’économie de Mahagi, Moïse Muber Unyay, toutes les opérations commerciales se font dans cette entité frontalière en monnaies étrangères, notamment le dollar américain et le shillings ougandais. Le franc congolais est non seulement rare en circulation, mais surtout ignoré par la majorité de la population locale.

Cette situation fait que la monnaie congolaise est refusée dans les marchés et dans les maisons de commerce, explique Moïse Muber Unyay.

Face à ce défi, le service de l’économie de Mahagi plaide pour l’implantation des institutions financières dans cette entité, la création des usines en Ituri pour réduire le taux d’importation des produits manufacturés ougandais par des commerçants locaux.

Le ministre provincial de l’économie, Emmanuel Ubukandi, se dit conscient de cette situation, qui préoccupe le gouvernement.  Il demande à la population d’accepter la monnaie qui a cours légal en RDC.

Dans le territoire voisin d’Aru, les transactions commerciales se font également en monnaies étrangères, au détriment du franc congolais.

 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire