Le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens menace les marchands d’ampicilline

0

Le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens est en colère. Il menace les fournisseurs des produits pharmaceutiques qui s’entêtent à commercialiser les différents types d’ampicilline pourtant interdits par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis 2010.

L’ampicilline a, en fait, été retirée de la liste de médicaments essentiels de plusieurs pays « pour des raisons scientifiques évidentes, notamment sa faible absorption par la voie orale », précise un communiqué du Conseil national destiné aux pharmaciens œuvrant en RDC.

Selon cette correspondance, la Direction de la Pharmacie, médicament et plantes médicinales (DPM) n’accorde plus d’autorisation d’importation et de mise sur le marché des formes d’ampicilline destinées à l’administration orale pour les mêmes raisons depuis 2010.

Par ailleurs, compte tenu du fait que « l’OMS, sur sa liste de médicaments essentiels de 2012, ne reprend pas ces différentes formes d’ampicilline », le Conseil national de l’Ordre despPharmaciens interdit à nouveau la commercialisation de ces produits destinés à l’administration orale.

Il s’en suit, dès lors tous les Conseils provinciaux de l’Ordre des pharmaciens d’interpeller quiconque n’observera pas cette interdiction. « Il y va de la Santé de la population », souligne ce communiqué signé par les pharmaciens, Nicolas Lumemba Numbi et Faustin Kabeya Mukendi, respectivement Président et Secrétaire du Bureau du Conseil national.

Ci-dessous, l’intégralité de ce communiqué du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire