Le bois de la RDC doit soutenir l’économie du pays

0

Le bois de la RDC est un produit de l’Etat qui doit être au centre de toute activité pour soutenir l’économie nationale, a déclaré vendredi, le secrétaire général à l’Environnement et Développement durable, Benjamin Toirambe Bamoninga, lors d’un atelier sur « l’évaluation des chaînes de valeur de la foresterie durable dans les pays REDD+ (Processus de réduction des émissions de gaz à effet de serre dues à la déforestation et à la dégradation des forêts ».

M. Toirambe, a déploré que cette ressource ne soit pas utilisée à bon escient en termes d’investissement durable, au même titre que le pétrole et les mines. Il a dit que son exploitation durable appelle l’implication de l’Etat congolais. Pour le secrétaire général, la RDC est aujourd’hui, le seul pays au monde qui court derrière un moratoire institué depuis 2002 en vue d’assainir le secteur forestier, dont l’application n’a pas donné des résultats escomptés. Pour lui, il est temps que le secteur forestier contribue à la croissance nationale.

Pour sa part, le directeur du Fonds Mondial pour la Nature (WWF-RDC), Jean-Claude Muhindo, a fait savoir qu’à ce jour, le budget de la RDC est essentiellement alimenté par le secteur minier et qu’il était temps que le secteur forestier, 2ème poumon de la planète, inverse la tendance, l’un et l’autre devant travailler « sous une traçabilité claire et imputabilité de gouvernance ».

Il a estimé que le pays doit saisir des opportunités en termes d’apprentissage, pour voir des modèles qui marchent le mieux et de bonnes pratiques que les partenaires peuvent consolider, de sorte que la gouvernance forestière ou la gestion forestière dans la région soit véritablement un modèle qui contribue valablement à l’économie de la région. 

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire