L’Angola ferme son poste frontalier avec la RDC dans le Kasaï

0

Le gouverneur de la région de Lunda-Nord en Angola, Ernesto Muangala, a déclaré à nos confrères d’Ango Noticias, que les marchés frontaliers ne pouvaient rester ouverts dans les circonstances actuelles, faisant référence à la recrudescence des violences dans la région du Kasaï, au entre de la République démocratique du Congo.

La province de Luanda-Nord est située à 656 km au nord de la capitale Luanda et partage des frontières avec la RDC et le Congo-Brazzaville. Selon les rapports des autorités angolaises, l’instabilité dans le Kasai a entraîné des tensions au point frontalier.

 

La région congolaise du Kasaï (actuellement subdivisée en quatre autres provinces)  est en proie à une insécurité depuis août 2016. Un conflit opposant le chef coutumier Kamwena Nsapu à l’administration congolaise a éclaté après la mort de chef traditionnel en août dernier. Les affrontements ont fait plus de 400 morts et occasionné le déplacement de plus de 200.000 personnes selon les statistiques du bureau national de coordination des affaires humanitaires de l’ONU.

Cette semaine, deux experts de l’ONU et leur interprète congolais disparus le 12 mars, ont été retrouvé morts. 39 policiers Congolais sont également morts dans une embuscade tendue par les miliciens Kamwena Nsapu contre un convoi de la police la semaine écoulée. Trois citoyens congolais restent toujours portés disparus.

 

Source : Politico CD

Laisser un commentaire