La ville morte s’est observée jusqu’à 10 heures, dès 11 heures tout est redevenu normal, constate Lambert Mende

0

Le porte-parole du gouvernement Lambert Mende, dans son constat fait remarquer que cet appel à la ville morte de l’opposition a réussi à perturbé la circulation aux premières heures. Des 11 heures, tout est rentré dans l’ordre.

« Jusqu’a dix heures, il y avait effectivement une timidité dans la circulation parce que vous savez, il y a une très mauvaise habitude que certaines formations politiques dans l’opposition ont : endommager les véhicules des gens; donc les gens étaient assez prudents, mais au moment où, nous parlons [lundi 13 heure] la circulation a repris, les gens vaquent normalement à leurs occupations« , a-t-il confié à Politico.cd.

Selon Lambert Mende, la pratique de menacer les gens de vaquer librement à leurs occupations pour respecter le mot d’ordre est une mauvaise méthode pour l’opposition d’atteindre son objectif.

« Nous ne pensons pas que c’est une bonne méthode de faire vivre les gens dans la terreur. Si les gens doivent participer à une action ça doit être de leur propre gré. Il faut que ce soit de leur propre chef, il ne faut pas menacer les gens ; si nous raconterons les enfants en chemin de l’école, on va le tuer, si vous sortez avec votre véhicule, on va le caillasser, donc le matin, les gens étaient un peu apeurés, mais à parti de 10 -11h, la situation est revenue à la normale », a confirmé Lambert Mende.

Aux accussations du Porte-parole du gouvernement, le député Jean-Claude rétorque: « je crois vraiment qu’il [Lambert Mende] vit dans un monde parallèle, dans un monde de cinéma. »

Le Rassemblement a lancé une série d’actions pour pousser le pouvoir en place à appliquer l’accord du 31 décembre 2016. Dans la suite de toutes ces actions, il va soutenir la grève générale annoncée par l’intersyndicale du Congo ce mercredi 05 février avant de lancer sa marche générale le 10 avril courant.

Dans la quête du consensus, le Président de la République Joseph Kabila a lancé des consultations avec les différentes parties prenantes aux négociations du centre interdiocésain. Le Rassemblement de l’opposition a décliné cet appel de Joseph Kabila.

Source : Politico CD

Laisser un commentaire