La société civile du Nord-Kivu plaide pour le renforcement des effectifs de MONUSCO et de son mandat

0

La société civile du Nord Kivu a demandé samedi 5 août à une délégation de 14 experts des nations Unies, de plaider pour le renfort de l’effectif de la MONUSCO et de son mandat pour mettre fin à l’insécurité sur toute l’étendue de la RDC. Elle a fait cette requête auprès des experts des Nations unies venus de New York pour recueillir les réactions de différentes structures par rapport à la  nouvelle stratégie qui devra être mise en place avec la réduction des effectifs de la MONUSCO.

«Aujourd’hui avec  les différents groupes armés qui sont opérationnels presque sur toute l’étendue de la RDC, nous avons pensé que la MONUSCO, au lieu de réduire les effectifs, elle doit au contraire augmenter l’effectif, renforcer le mandat pour essayer de faire face aux défis sécuritaires qui deviennent de plus en plus récurrents sur toute l’étendue de la République », argumente Thomas D’Aquin Mwiti, président de la coordination de la société civile du Nord-Kivu.

Les experts ont assuré qu’il  y aura des mécanismes qui seront mises en place pour « maintenir un haut niveau de protection des civils dans les zones où les bases de la MONUSCO ont été fermées ».

La société civile du Nord-Kivu a demandé aussi à ces experts de plaider pour que la MONUSCO accompagne l’armée nationale et la police dans leurs nouveaux défis.

« La MONUSCO devrait orienter des actions allant dans le sens de renforcer l’autorité de l’Etat, d’attaquer les défis que rencontre la Police nationale congolaise, renforcer l’activisme des FARDC sur le terrain et transformer l’armée nationale congolaise en une armée réellement», recommande le président de la coordination de la société civile du Nord-Kivu
 

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire