La RDC classée parmi les pays à développement humain faible, selon le rapport IDH 2016

0

La République démocratique du Congo (RDC) est classée parmi les pays à développement humain faible, révèle le rapport sur le développement humain 2016 rendu public en Mai 2017 et parvenu mercredi 28 juin 2017 à l’ACP.

Ce rapport reparti en viabilités environnementale, économique et sociale, indique qu’au niveau environnemental la RDC a consommé en 2012 près de 96% d’énergies et figure parmi les pays qui ne polluent pas l’environnement, soit o% d’émissions de dioxyde de carbone par habitant en 2013, représentant une moyenne annuelle de -4,7% entre 1990 et 2013 pour une zone forestière totale de 67,3%. La variation entre 1990 et 2015 se situe à -4,9%.

Au niveau économique, le pays connait un prélèvement d’eau douce de 0,1% entre 2005 et 2015, un épuisement des ressources naturelles de 31,8% entre 2010 et 2014, une épargne nette ajustée de -26,6%, d’un encours de la dette extérieure de 19,1%, des dépenses en recherches estimées à 0,1% entre 2005 et 2015 avec un indice de concentration en exportation de 0,4%. 

En ce qui concerne la viabilité sociale, la RDC accuse un déficit d’inégalité annuelle de genre de -0,2% entre 2005 et 2015 et dispose de -0,6% d’une population vivant dans la pauvreté multidimensionnelle ainsi qu’une vieillesse dépendante de 65 ans et plus se situant à 5,8%. Le rapport souligne que le développement humain est le processus conduisant à l’élargissement des choix offerts à la population. Il est à la fois un processus et un résultat.

Il a fait remarquer que pour qu’il y ait développement humain, les individus doivent influer sur les processus qui déterminent leur vie. Dans ce contexte, la croissance économique est un  facteur important du développement humain mais elle n’est pas la finalité, a-t-il précisé. 

Source : Media Congo

Laisser un commentaire