La Prospérité: «Election en 2017 ou au-delà ? La CENI renvoie à l’accord du 31 décembre»

0

Revue de presse du jeudi 22 juin 2017

La Prospérité reprend ce jeudi dans ses colonnes les explications du rapporteur adjoint de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Onésime Kukatula, au sujet de la tenue des prochaines élections en RDC.

Interrogé par des journalistes, rapporte le journal, M. Kukatula a évité de répondre clairement à la question de savoir si le fichier électoral sera prêt à la fin du mois de juillet. Pas de  réponse précise non plus à la question de la tenue des élections en décembre prochain. Le rapporteur adjoint de la CENI s’est borné à dire que c’est l’Accord du 31 décembre 2017 qui répond aux questions des délais. Ainsi, en ne disant pas oui, il laisse transparaître de l’incertitude, commente La Prospérité.

Au sujet de la tenue des élections cette année, Le Potentiel croit savoir que les Congolais ont leur choix: «accepter la disette mains tenir les élections au plus tard le 31 décembre 2017 dans le but de réaliser le rêve d’une alternance politique civilisée».

Pour le journal, les Congolais attendent l’avènement de l’alternance qui passe par la tenue d’élections à la fin de 2017. «Cette focalisation sur la fin de l’année est une manière pour les Congolais de prévenir que, cette fois-ci, rien ne sera laissé au hasard», écrit le quotidien.

Kabila en Afrique du Sud

ACTUALITE.CD révèle que le président Kabila doit se rendre le dimanche prochain en Afrique du Sud.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la 10e session ordinaire de la grande commission mixte Afrique du sud-RDC qui se tiendra dans la capitale sud-africaine, écrit le site Internet d’informations qui reprend quelques extraits du communiqué de la présidence sud-africaine annonçant cette visite.

Forum des As mentionne qu’au cours de cette grande commission mixte, les chefs d’État congolais et sud-africains examineront la coopération bilatérale entre les deux pays ainsi que les progrès réalisés dans la mise en œuvre des projets bilatéraux. Ce n’est pas tout. Plus de dix ans après sa création, la Commission compte à son actif, trente-cinq accords, plus un protocole d’accord et des instruments légaux qui démontrent la force de la coopération bilatérale entre les deux pays, commentent le journal.

Le quotidien ajoute que Joseph Kabila et Jacob Zuma profiteront de cette rencontre pour discuter notamment de la paix sur le continent, particulièrement dans la région des Grands Lacs.

Enquête au Kasaï

Le Phare s’intéresse, pour sa part, à l’avis  du conseil des droits de l’homme de l’ONU sur la mise en place ou non du mécanisme d’enquête internationale sur les violences au Kasaï. Cet avis devrait être donné ce jeudi.

Interrogés sur ce dossier, rapporte le journal, Théophane Kinda, porte-parole par intérim de la Monusco, et Aurélie Fuchs, chargée par intérim de l’Union des rapports et des enquêtes spéciales au bureau conjoint de droit de l’homme, ont indiqué que c’est aux Etats membres du Conseil d’en décider.

De son côté, le député Claudel André Lubaya cité par ACTUALITE.CD estime que le gouvernement congolais met une politique en marche en vue d’empêcher la mise en place d’une mission d’enquête internationale sur les massacres perpétrés dans les provinces du Kasaï. L’élu dit soutenir la mise en place d’une mission d’enquête internationale pour que justice soit faite.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire