« La machine à voter sera une source de conflits postélectoraux », selon Augustin Kibassa

0

La machine à voter sera une source de conflits post électoraux, a affirmé Augustin Kibassa, président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS/Kibassa). Il s’exprimait ainsi samedi 14 avril à l’occasion de la commémoration des 15 ans de la disparition de Fréderic Kibassa Maliba, ancien président de ce parti.

« Concernant la machine à voter, l’UDPS continue à affirmer qu’elle sera source des conflits postélectoraux. La polémique autour du prix de cette machine et la déclaration de l’ambassadeur Sud-coréen devraient par pudeur, interpeler le président de la CENI à reconsidérer sa position au profit d’un vote manuel classique. Ainsi la démocratie retrouvera son oxygène », a recommandé M. Kibassa.

Il demande à l’église catholique de s’impliquer dans la surveillance des élections dans l’arrière-pays pour éviter la « tricherie en masse ».

« Nous exigeons, en ce qui concerne le fichier électoral, un audit crédible et nous n’approuvons pas la manière cavalière avec laquelle la CENI traite de cette question. Nous exhortons les forces citoyennes, particulièrement l’Eglise catholique, à s’impliquer dans la surveillance des élections, pour éviter les tricheries en masse qui compromettraient le véritable verdict populaire », note le président de l’UDPS/Kibassa.

 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire