La Ligue des jeunes de L’Envol soutient la journée ville morte du mercredi 15 novembre décrétée par les mouvements citoyens

0

La Ligue des Jeunes de L’Envol soutient les manifestations pacifiques, notamment la journée « ville-morte », prévues le mercredi 15 novembre par les mouvements citoyens, notamment Lucha (Lutte pour le changement) et Filimbi.

A cet effet, elle a décrété mardi 14 novembre la mobilisation de toutes ses structures sur toute l’étendue du
Territoire national.

Pour Maître Rodrigue Ramazani Bekola, l’objectif poursuivi est de pousser Joseph Kabila,  » président illégitime  » à quitter pacifiquement le pouvoir.

« Une année et 38 jours de plus, gratuits, à un pouvoir illégitime, c’est trop et c’est insupportable! La Jeunesse exige le départ de Joseph Kabila au 31 décembre. Pas après », déclare Me R. Ramazani.

Le 1er vice-président national de la Ligue des Jeunes de L’Envol, a par ailleurs recommandé aux leaders politiques à ne pas accepter la tenue des élections sans la candidature de Moïse Katumbi Chapwe. Position clairement exprimée récemment par Delly Sesanga à l’occasion de la promotion du calendrier électoral alternatif qui prévoit la présidentielle en juillet 2018 au lieu de décembre 2018 pour la CENI.

A la suite de son président, D. Sesanga, la Ligue des Jeunes de L’Envol rejette le calendrier publié par la CENI qui selon elle, ne tient pas compte des revendications de la jeunesse exprimées le 19 septembre 2016 lors des marches pacifiques.
ils accusent la Commission électorale nationale indépendante d’être au service du président Kabila.

Les jeunes de L’Envol insistent aussi sur la libération des prisonniers politiques que sont notamment :le bâtonnier Jean-Claude Muyambo, Franck Diongo et Diomi Ndongala.

Pour mettre fin au complot ourdi contre la démocratie, L’Envol décrète  » la colère patriotique  » pour exiger le départ de Kabila par l’application de l’article 64.

Zabulon Kafubu

Source : 7sur7.cd

Laisser un commentaire