La déclaration de la CENCO est « une distraction » selon José Makila

0

José Makila, président du parti politique l’Alliance des travaillistes pour le développement (ATD) et vice-premier ministre en charge des Transports,  affirme que la déclaration des évêques membres de la CENCO, selon laquelle la nomination du Premier ministre Bruno Tshibala « est une entorse à l’accord du 31 décembre », est une distraction. 

« M. Bruno Tshibala est bel et bien le porte-parole du Rassemblement. Aujourd’hui nommé Premier ministre, selon l’esprit de l’accord du 31 décembre, dites-moi en quoi le Chef de l’Etat a violé cet accord ? Ça relève d’une distraction. Les Congolais n’ont pas besoin de la distraction en ce moment. Les Congolais ont besoin des élections », affirme José Makila.

Selon lui, cette nomination  ne devrait pas être critiquée par les évêques catholiques, parce que cet accord est déjà appliqué.

« Le chef de l’Etat a respecté l’accord. Le Premier ministère nommé est issu du Rassemblement, de surcroit le porte-parole du Rassemblement. Le Rassemblement comme structure, comme regroupement politique n’avait que deux animateurs : le président du conseil des sages et le porte-parole », s’est justifié José Makila.

 

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire