La Chine et les États-Unis concluent une trêve commerciale en marge du G20

0

Donald Trump et Xi Jinping ont déclaré une trêve, samedi, dans leur conflit commercial, qui menace l’économie mondiale, en conclusion d’un sommet du G20 désaccordé à Buenos Aires.

La Chine et les États-Unis se sont engagés à ne pas imposer de nouveaux droits de douane sur les importations et à trouver un accord sur le commerce d’ici à 90 jours, a annoncé, samedi 1er décembre, la Maison Blanche après la rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping en marge du G20 à Buenos Aires.

Les deux premières puissances mondiales se livrent depuis plusieurs mois une guerre douanière, Donald Trump estimant que les accords commerciaux actuels favorisent la Chine et désavantage les États-Unis.

Donald Trump prévoyait de porter dès le 1er janvier prochain à 25 % les droits de douane sur quelque 200 milliards de dollars (176 milliards d’euros) de produits chinois importés aux États-Unis et menaçait de taxer 267 milliards de dollars de produits importés supplémentaires.

« Il s’agit d’une trêve davantage qu’une résolution du conflit mais cela servira à calmer les marchés et les investisseurs internationaux », analyse Charles Pellegrin, le correspondant de France 24 à Pékin.

Une trêve pour « calmer les marchés et les investisseurs internationaux »

Le président américain a accepté de maintenir à 10 % les droits de douane sur quelque 200 milliards de dollars de produits importés chinois et de ne pas le porter à 25 % au 1er janvier, précise le communiqué de la Maison Blanche.

La Chine a accepté quant à elle d’acheter « un très grand nombre » de produits agricoles, énergétiques, industriels ainsi que d’autres produits américains pour réduire le déficit commercial entre les deux pays.

Si dans trois mois, aucun accord n’est trouvé avec Pékin sur des sujets commerciaux comme les transferts de technologie, la propriété intellectuelle, l’espionnage informatique, les barrières non tarifaires ou l’agriculture, le taux sera relevé à 25 %.

La rencontre entre Trump et Xi a éclipsé une bonne partie du sommet du G20, au cours duquel les dirigeants des États membres se sont mis d’accord sur une refonte de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) afin de régler les contentieux commerciaux.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire