Kouilou : Paul Adam Dibouilou fleurit le caveau familial du royaume Loango

0

Le préfet du département a accompli le geste, le 1er novembre, dans le cadre de la célébration de la Toussaint. Il était accompagné du roi Moe Makosso IV, des autorités civiles et militaires, des membres de la cour royale et des invités.

Kouilou : Paul Adam Dibouilou fleurit le caveau familial du royaume Loango Après le  rituel traditionnel exécuté par le roi Moe Makosso IV,  le préfet a déposé la gerbe de fleurs sur le caveau de la famille du royaume Loango. Édifiant la presse pour le choix de ce site, Paul Adam Dibouilou a expliqué que cela est tout à fait important après son installation officielle comme préfet du département du Kouilou. «Nous avons effectivement choisi de déposer une gerbe de fleurs sur la tombe des rois, parce que c’est très capital de commémorer à la fois les vivants et les morts en sachant que les vivants sont en communion avec les morts. Le caveau familial du royaume Loango est un  monument national qui représente le fondement de l’histoire. En plus des rois et des membres de la cour royale de Loango qui reposent dans ce caveau, il y a aussi bien d’autres personnalités qui ont marqué l’histoire de la République du Congo. Nous avons notamment Félix Tchicaya, qui fut le premier parlementaire noir à l’Assemblée nationale française,  et son fils Tchicaya U’Tam Si, l’un des grands écrivains du Congo. C’est donc tout cela qui a conduit au choix de ce site », a-t-il indiqué.

Le cimetière royal du royaume de Loango, à environ 20 km de Pointe-Noire, est situé à plus ou moins 3 km de Bilala, à Diosso. Il représente ainsi un lieu sacré et mythique, un lieu de mémoire, un patrimoine culturel, départemental et national où reposent tous les rois Mâ Loango, les princesses, les princes et tous les membres de la famille royale Nkondi et Nkata. Le Mâ Loango est le monarque du royaume de Loango. Par sa réputation de clairvoyance et de prestige, Mâ Loango joue aussi un rôle social dont la fonction première est de maintenir la sécurité et la prospérité du royaume.

La  fin de la cérémonie a été marquée par un apéritif offert pour la circonstance à l’assistance par les membres de la cour royale. Le royaume Loango et le clan Yangala dans le département du Niari ont,  depuis des années, tissé des liens très étroits. Les membres du clan Yangala ont toujours joué depuis plusieurs années un rôle prépondérant dans la vie du royaume Loango.

 

Légendes et crédits photo : 

Le préfet Paul Adam Dibouilou devant le caveau familial du royaume Loango

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire