Kongo Central: Un opérateur économique abattu à Kisantu par des bandits à main armée

0

L’insécurité, ce fléau qui gangrène plusieurs coins et recoins du Kongo Central, est loin d’être anéantie dans cette province. Cela, en dépit des efforts fournis chaque jour par la police nationale congolaise dont les effectifs demeurent à ce jour insuffisants.

Après plusieurs autres entités de cette contrée de la République Démocratique du Congo, c’est le tour de Kisantu, chef-lieu de l’ex-district de la Lukaya, d’enregistrer des attaques commises par des bandits à main armée. Une de ces attaques vient même de coûter la vie à un jeune opérateur économique de Kisantu qui répondait au nom de Amba. Celui-ci a succombé de   ses blessures après avoir été atteint à bout portant par des balles  par ses bourreaux.

Aussitôt informé, le Gouverneur du Kongo Central, Atou Matubuana Nkuluki s’est vite  rendu sur les lieux, pour s’imprégner de l’insécurité devenue monnaie courante à Kisantu, entité située à 245 Km à l’Est de Matadi, capitale de la province du Kongo Central. Sur place, il a convoqué une réunion extraordinaire du Conseil de sécurité à laquelle ont pris part un haut responsable de la police en la personne de Patience Mushid Yav, Commissaire Général Adjoint en charge des opérations et des renseignements, du Commissaire divisionnaire Adjoint Ngoy Sengelwa Kio, Commissaire provincial de la PNC/Kongo Central ainsi que l’honorable Pierre Anatole Matusilua, Président de l’Assemblée provinciale qui, pour la circonstance, était accompagné de quelques députés provinciaux originaires de cette contrée.

Au terme de cette réunion, plusieurs mesures ont été prises pour notamment renforcer l’autorité de l’Etat et combattre le phénomène vols à main armée qui semble prendre des proportions très inquiétantes sur toute l’étendue de la province du Kongo Central. Le renforcement des effectifs de la police par le recrutement de nouvelles unités a été également envisagé. Profitant de sa mission de travail à Kisantu, le Gouverneur Atou Matubuana Nkuluki, en bon père de famille, est allé consoler l’épouse et la famille de l’opérateur économique tué à qui il a promis la prise en charge des funérailles de l’illustre disparu par le Gouvernement provincial.

Le Gouverneur de province a bouclé sa mission de travail à Kisantu par la visite de l’Hôpital Saint Luc de Kisantu où il a encouragé et réconforté les victimes  des atrocités commises par des bandits à main armée. Atou Matubuana a également visité le Commissariat de la police de Kisantu dont les installations ont été  saccagées de fond en comble par la population qui entendait ainsi protester contre l’insécurité grandissante ayant élu domicile dans cette future ville du Kongo Central.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire