Kongo central : lancement d’une campagne de vaccination contre la rage

0

L’opération vise tous les animaux domestiques (chien, chat et singe) afin de protéger la population  de l’ensemble de la province .

Kongo central : lancement d’une campagne de vaccination contre la rageLa campagne a démarré le 13 février, journée consacrée sur le plan mondial à la lutte contre la rage, indique l’Agence congolaise de presse. Elle  se déroule simultanément à travers toutes les entités rurales et urbaines de la province du Kongo Central.

Pour l’inspecteur vétérinaire provincial, Léonard Ntumuanga Luyidula, cette campagne cible tous les animaux domestiques (chiens, chats, singes), qui n’ont pas été vaccinés lors de la dernière campagne du 28 septembre 2017.

Léonard Ntumuanga a, par ailleurs, révélé qu’à Matadi, la rage canine semble être endémique à cause de la cohabitation des chiens domestiques avec des chiens sauvages que l’on trouve  dans les creux des pierres et qui viennent vivre ensemble la nuit. Cette cohabitation rend difficile l’éradication de la rage canine dans cette ville portuaire.

Quid de la rage

Maladie infectieuse d’origine virale qui est presque toujours mortelle une fois que les symptômes cliniques apparaissent, la rage est transmise à l’homme le plus souvent par la salive des animaux infectés lors d’une morsure ou d’une égratignure.

La durée de la période d’incubation de la rage, indique l’aide mémoire de l’OMS, est habituellement d’un à trois mois, mais peut s’étendre de moins d’une semaine à un an. Les symptômes initiaux par rapport à l’homme comportent de la fièvre accompagnée de douleurs ou de fourmillements, démangeaisons ou sensations de brûlures inexpliqués à l’endroit de la blessure. Par contre, les symptômes de la rage chez un chien sont multiples. Un chien atteint de la rage évite tout contact avec l’eau, et il est généralement très sensible à la lumière et au son. Il peut perdre le contrôle de sa mâchoire, et salive abondamment. Parfois, l’animal a du mal à respirer ou à avaler. Il mâche ou ingère souvent des substances non nutritives comme du caillou, des déchets, etc. Le chien peut se montrer très agressif et attaque même parfois sans raison. L’incapacité de bouger certaines parties de son corps figure aussi parmi les symptômes de cette maladie.  Le traitement de la rage demeure la prévention, qui passe par la vaccination de l’animal.

Légendes et crédits photo : 

Un chien enragé est dangereux

Source : adiac-congo.com

Laisser un commentaire