Kisangani : les retraités de la SCPT impayés depuis 6 mois

0

Kisangani : les  retraités de la SCPT impayés depuis 6 mois
Les retraités de la Société commerciale des postes et télécommunications (SCPT) exigent, dans une correspondance adressée à l’employeur jeudi 11 janvier, le paiement de six mois de leurs arriérées de salaire de 2017 ainsi que la reconnaissance des droits reconnus à un retraité ayant rendu service à la nation.  

Pour ces trente-cinq retraités, la paie de l’année 2017 a été sélective au détriment des retraités et leurs droits à la retraite sont « bafoués ». 

« Nous venons de passer la fête de nouvel an dans la méditation pendant que les actifs ont été payés. Immédiatement après la mort, le nom du retraité est rayé de la liste de paie. C’est contraire aux textes. Comment la pauvre famille va vivre et regagner le lieu du recrutement du défunt. Les retenus opérés sur nos salaires n’ont jamais été versés à L’INSS et l’INSS ne peut pas nous prendre en charge. Nous ne méritons pas ce traitement. C’est inhumain », se plaint Molisho Ngongo Amisi, l’un d’eux.

En réaction, le directeur provincial de la SCPT Alphonse Malobo  déclare que ces retraités ne sont pas oubliés.

«  C’est leur droit, mais ils doivent se tranquilliser.   Les autorités à Kinshasa se battent pour essayer de stabiliser cette situation. Nous sommes en train de relancer nos actions. Eux [les retraités] ne comprennent pas que la charge dépasse la production. Mais la production ne représente pas grand-chose par rapport à l’enveloppe salariale. Si on paie premièrement les actifs, c’est parce que ce sont eux qui produisent pour le moment. Eux peuvent attendre. Dès qu’il y a une production de plus on pense à eux », se justifie Alphonse Malobo.

En ce qui concerne les retenues salariales pour la sécurité sociale, le directeur provincial de la SCPT promet de faire un suivi auprès de l’Institut national de sécurité sociale.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire