Kisangani : le bureau du PPRD vandalisé après le meurtre de deux personnes par un militaire de la Garde républicaine

0

La tension est à son comble à Kisangani dans la province de la Tshopo depuis la matinée de ce jeudi 13 juin 2019.

Des habitants constitués essentiellement des taximotos et des étudiants manifestent au marché central de Kisangani dans la commune Makiso pour dénoncer le meurtre de deux personnes par des éléments de la Garde républicaine.

Du coup, plusieurs boutiques ont tout de suite fermé leurs portes, plusieurs habitants sont descendus dans les principales rues de la ville. Les activités au marché central paralysées. Les manifestants qui transportaient un corps tenaient à se rendre au gouvernorat de la Tshopo.

« Ce matin aux environs de 6 heures locales, la population est descendue en colère dans les grandes rues du centre-ville, et au marché central pour manifester leur incompréhension suite au meurtre de deux personnes tuées par balles par un élément de la garde républicaine. Ces manifestations ont paralysé les activités commerciales et habituelles dans le marché central de Kisangani et ont provoqué plusieurs actes de vandalisme. Les vitres du bureau fédéral du PPRD ont été callaissées et le feu allumé par les manifestants commençait déjà à consumer le bâtiment avant l’intervention de la police. Quelques chaises et tables en plastiques ont été brûlées à la morgue de la clinique universitaire de Kisangani avant que la police n’étouffe la tentative », rapporte un témoin sur place.

Pour rappel, un militaire de la Garde républicaine a tiré sur 4 personnes sur la 2ème avenue Cabine au Quartier Plateau médical. 2 morts sur place et 2 autres personnes grièvement blessées, rapportent des témoins sur place à Kisangani.

A en croire une source proche des victimes, il se disputait avec sa femme. C’est alors que les passants voulaient intervenir qu’il a appuyé sur la gâchette.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire