Kisangani: la population vole des limonites destinées à la réhabilitation routière

0

Le gouverneur intérimaire de la Tshopo, Léon Déon Basango, menace d’arrestation toutes les personnes que les autorités provinciales surprendraient de nouveau en train de piller les limonites entassées sur le tronçon routier Rond-Point Combattant-pont Tshopo à Kisangani, dans le cadre des travaux de réhabilitation de cette route.

Plusieurs personnes sont accusées depuis quelques mois de se servir impunément de ces roches, qui interviennent notamment dans l’asphaltage des routes.

Elles s’en servent comme matériaux de construction des habitations.

Initialement, ces roches devraient servir à la réhabilitation novembre 2016 du tronçon routier Rond-point Combattant-pont Tshopo, abimé depuis plusieurs mois.

Mais depuis la cérémonie de lancement de ces travaux, aucune réalisation n’a été signalée. L’entreprise chinoise Zengwey, chargée d’effectuer ces travaux, dit attendre toujours les moyens pour les lancer effectivement.

Une situation qui, selon certains leaders de la société civile, a poussé les habitants du secteur, lassés d’attendre le début effectif de ces travaux, à piller ces roches à des fins privées.

Le père Zénon Sendeke, un prêtre catholique qui encadre des jeunes dans le secteur, invite le gouvernement à respecter ses engagements pris avec la population, en allouant à l’entreprise chinoise sélectionnée pour ces travaux,                                                                                                                                                                                                                                                                                                                      des fonds nécessaires à l’asphaltage de cette route long  de plus de 2 kilomètres.

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire