Kisangani : au moins 1400 étudiants quittent les résidences universitaires

0

Plus de 1400 étudiants de l’Université de Kisangani ont libéré dimanche 10 mars soir trois résidences qu’ils occupaient sur le Campus universitaire sur ordre du comité de gestion.

Ce lundi matin, les résidences complexe Elungu, village Koli et Monaco étaient déserts.Les bâtiments avaient des portes et des fenêtres ont été arrachées, des mobiliersemportés, l’eau et l’électricité coupées.

Les éléments de la police ont été déployés sur ce site pour assurer la sécurité de cesrésidences désertées.

Une réunion de mise en commun s’est tenue, dimanche, à l’initiative de Mgr Marcel Utembi, archevêque de Kisangani. Les représentants de l’église protestante, de la communauté islamique, des enseignants, des étudiants et du comité de gestion de l’UNIKIS ont également pris part à cette rencontre.

Deux commissions ont été mises en place. La première s’occupera de l’évaluation chiffrée des dégâts en vue d’une plaidoirie pour réparation. Mgr Marcel Utembi de l’église catholique et son homologue Samuel Lotika de l’église protestante sont chargés de déposer le rapport ad hoc à Kinshasa.

La seconde va se pencher sur l’identification des coupables pour établir les responsabilités. Le point sur la reprise des cours reste encore en suspens.

Dans ce même communiqué publié le 3 mars, le comité de gestion de l’UNIKIS soulignait que ces homes, non réhabilités, ont été occupés de façon anarchique. Leurs pensionnaires ont créé, à plusieurs reprises, des troubles à l’ordre public, indiquait le même document.

 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire