Kinshasa : un mort à la suite des fortes pluies à Mont-Ngafula

0

Un enfant est mort, dimanche 7 janvier, dans le quartier Masanga Mbila à Mont-Ngafula, après la forte pluie qui s’est abattue le matin à Kinshasa. Selon le bourgmestre de cette commune, Olivier Saya, qui donne cette information à Radio Okapi,  un mur s’est de la maison s’est écroulé sur l’enfant pendant qu’il dormait.

«La victime se nomme Emmanuel Mvula, de sexe masculin, âgé de trois ans. Il dormait et s’est retrouvé englouti sous les briques. Le temps de l’amener à l’hôpital, il a succombé», a relaté le bourgmestre Saya.

En dehors de cette perte en vies humaines, plusieurs maisons se sont également écroulées dans la commune, a-t-il indiqué, sans plus de précisions, ajoutant aussi que la route s’est dégradée à l’entrée du quartier Masanga Mbila.

Circulation bloquée à Matadi Kibala

Dans le quartier Matadi Kibala, la circulation est bloquée sur la route nationale numéro 1, précisément à l’arrêt en Vrac. Deux camions remorques ensablés au milieu de la chaussée bloquent le passage.

Apres la pluie abondante qui s’est abattue sur la ville ce matin, les eaux ont charriées du sable sur l’asphalte, c’est ce qui explique cette situation, affirment des conducteurs sur place.

Les membres des familles éprouvées qui accompagnent leurs mort vers le cimetière de Benseke sont obligés de poursuivre leur parcours en transportant les cercueils par les mains avant de trouver un autre moyen de l’autre côté, notamment, des taxis moto pour poursuivre leurs chemins vers le cimetière.

Du côté de la route du tourisme le long du fleuve, c’est plutôt trois têtes d’érosions qui menacent la lisière de canalisation d’eau sur la colline de Ngaliema.

Dans la nuit de mercredi à jeudi 4 janvier, une forte pluie s’était abattue dans la ville de Kinshasa. 44 personnes sont mortes de suite de l’inondation. Le gouvernement a décrété un deuil national de deux jours pour rendre hommage à ces victimes.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire