Kinshasa : transports en commun difficile ce matin, circulation moins intense

0

Les Kinois éprouvent d’énormes difficultés, ce lundi 2 avril 2018, pour se rendre à leurs lieux de travail.

Ils sont nombreux dans les arrêts de bus, mais les taxis et taxis-bus sont très rares, et la circulation moins intense.

Et pour cause, les autorités de la ville de Kinshasa ont promis de traquer tout conducteur dont le véhicule n’est pas encore soumis à un contrôle technique. Une décision à laquelle n’ont pas adhéré plusieurs transporteurs qui ont décidé de garer leurs voitures, plutôt que de les suivre dans des fourrières et payer des amendes.

« Je n’ai pas 60$ à payer à la Société Congolaise de Contrôle Technique (SCCT) », lance un conducteur de taxis-bus « 207 ». « Depuis des années, nous payons beaucoup d’argent, mais les routes sont toujours dans un état piteux », renchérit-il.

Les rares taxis qui circulent encore profitent de cette situation pour faire payer deux fois plus cher une course normale, versant ainsi dans la pratique dite « demi-terrain », pour rançonner de paisibles passagers.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire