Kinshasa : L’heure de la fermeture des marchés pose problème à Gambela

0

Sur ordre du Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, tous les marchés et commerces à Kinshasa devraient désormais fermer leurs portes à 16h30’.

Cette situation plonge les femmes du marché de Gambela, dans la commune de Kasa-vubu au centre de Kinshasa, dans une grande lamentation. En effet, la majorité des femmes à Kinshasa préfèrent faire le marché tard dans la soirée parce qu’à ces heures-là, les marchandises sont à bas-prix et certaines femmes n’ont pas le temps de faire le marché le matin ou à midi car elles travaillent. C’est le cas de Mme Micheline Dilonga, une habitante de cette commune : « Ce n’est qu’à 16h que je me retrouve libre pour faire le marché. Je me retrouve dans une situation difficile aujourd’hui et ne peux que me soumettre à cette nouvelle loi ».

« Les agents de l’ordre exécutent mal cette décision du gouverneur de la ville. Après avoir sonné, les policiers ne nous laissent pas beaucoup de temps pour emballer nos affaires et commencent à nous confisquer des objets, nous ravir les biens de force, détruire certains étalages et parfois donner des coups de fouet. Tout ça dans le but de nous soutirer quelques biens », a déploré Monique Kapinga, une commerçante de ce marché.

Au gouverneur de la ville, ces femmes demandent la révision de cette décision interdisant le commerce dans les marchés après 16h30 : « Nous souffrons beaucoup à cause de l’heure fixée pour la fermeture et nous espérons avoir une suite favorable concernant ce problème. Nous suggérons au gouverneur que la fermeture du marché ait lieu à 17h 30, cela nous arrangera beaucoup », a ajouté madame Kapinga.

Enfin, il sied de souligner que les femmes marchandes de ce marché sont victimes de ces abus chaque jour. Elles subissent des pertes et demandent aux autorités de bien vouloir intervenir pour arrêter ces mauvaises conduites des forces de l’ordre parce qu’elles sont censées protéger la population et non les inciter à la violence.

Source: http://www.mediacongo.net/

Laisser un commentaire