Kinshasa-Examen d’Etat: le général Kanyama met en garde contre tout débordement des finalistes

0

Le commissaire provincial de la police nationale congolaise (PNC) à Kinshasa, le général Célestin Kanyama, interdit aux élèves finalistes du secondaire de  poser des actes susceptibles de troubler l’ordre public jeudi 22 juin, jour de la fin de la session de quatre jours de l’Examen d’Etat. Il met aussi en garde tout artiste musicien qui oserait inviter les élèves en uniforme dans un quelconque concert de musique.
 
«Toutes les dispositions sont prises pour décourager les gens qui poseraient des actes barbares sur la voie publique, en montant sur des véhicules, en utilisant, en montant sur des motos […] pour des scandales sur la voie publique», a averti le chef de la police de Kinshasa.
 
Les auteurs de ces actes et leurs complices seront interpellés par la police, a-t-il poursuivi, demandant aux aux parents de surveiller le comportement des leurs enfants.  
 
Les élèves finalistes ont l’habitude d’organiser des manifestations de réjouissance sur les artères de Kinshasa, dans des places publiques, des bistrots… Dans leurs réjouissances, ces derniers bloquent parfois la circulation, mettant ainsi en danger eux-mêmes et d’autres usagers de la route.
 
«On ne peut pas amener les enfants en uniformes dans des débits de boissons, dans des boites de nuit, où ils commettent des actes qui s’avoisinent à la prostitution», a dit le commissaire provincial de la police. Vous pouvez l’écouter dans cet extrait sonore:

/sites/default/files/2017-06/web-2106017-p-f-general_kanyama-00.mp3
 

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire