Kinshasa : collecte des fonds pour combattre les érosions à Kikwit

0

La Dynamique pour le développement de Kwilu a organisé dimanche 21 octobre à Kinshasa une collette des fonds afin de lancer les travaux antiérosifs dans la ville de Kikwit. Selon le ministre des Affaires foncières, Lumeya Dhu Malegi qui est notable du Kwilu, cette action demande l’implication de fils et filles de la province pour ne pas voir disparaitre certains quartiers de cette ville.

« Nous devons encourager les initiatives locales. Il était temps que nous, fils et filles de Bandundu, puissions nous prendre en charge », a déclaré Lumeya Dhu Malegi, annonçant un montant de 30 000 dollars américains collecté lors de cette opération.

Il a estimé qu’avec la participation des autres ressortissants du Kwilu, la solution serait trouvée pour le ravin de Kagwa et celui de l’hôpital général de Kikwit. « La mobilisation va se poursuivre tout au long de ce mois, et je crois sur la diaspora Kwiloise qui se trouve à l’étranger. Nous lançon l’appel et nous attendons aussi leur participation, surtout qu’à la tête de l’organisation il y a des confessions religieuses », a-t-il poursuivi.

Selon lui, les procédures gouvernementales sont longues pour intervenir dans le cas d’espèce. « Entre-temps, les maisons s’écroulent. Donc, nous avons cherché à parer au plus pressé en attendant que le gouvernement puisse remplir son devoir en tant que gouvernement », a conclu la même source.

Parmi ces érosions, il y a celle située dans l’un des quartiers prestigieux de la ville, qui est prêt à raser des symboles forts de la municipalité. Il s’agit nomment de la maison communale de Lukemi, qui est menacé d’effondrement, ainsi que le marché Kikwit 2 situé non loin de là. A cela, s’ajoute la célèbre école catholique de Kinduku, que le ravin guette à quelques mètres.

 

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire