Kinshasa : 18 mouvements citoyens exigent la libération de leurs pairs de Vigilance citoyenne (VICI)

0

Dans un communiqué parvenu à Radio Okapi le lundi 5 nobembre 2018, dix-huit mouvements prodémocratie exigent la libération de 17 militants dont trois filles du mouvement dénommé Vigilance Citoyenne (VICI). Ces derniers ont été interpellés le 1er novembre 2018 au marché Gambela, à Kinshasa, où ils menaient une campagne d’éducation civique de la population en rapport avec les élections du 23 décembre 2018 en République démocratique du Congo. 

Les dix-sept militants interpellés sont détenus au parquet de grande instance de Kalamu.

« Nos amis ont été arrêtés le 1er novembre 2018 par la police au marché de Gambela, (…) quand ils appelaient la population à ne pas répondre à une invitation politique pour cinq mille ou dix mille Francs congolais (…) », explique Joseph Bayoko, porte-parole de la VICI. Allusion faite au meeting du FCC, la coalition électorale formé par les regroupements politiques alliés à l’actuel pouvoir. L’opposition accuse le FCC d’avoir soudoyé les participants à ce meeting.

/sites/default/files/2018-11/061018-p-f-kin_declaration_mouvements_citoyens-00.mp3

Source: http://www.radiookapi.net/

Laisser un commentaire