Kikwit : le Mouvement des Focolari fête le 10ème anniversaire de la mort de Chiara Lubich dans le charisme de l’Unité

0

A l’instar de leurs collègues éparpillés dans plusieurs diocèses catholiques à travers le globe, les membres du ‘’Mouvement des Focolari’’, un des ‘’mouvements d’actions catholiques’’ (MAC) du diocèse de Kikwit, province du Kwilu dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo (RDC) viennent de célébrer, dans la quiétude, le 10ème anniversaire de la mort de Chiara Lubich, fondatrice de ce Mouvement. Une fête placée sous le charisme de l’Unité dans la diversité.

L’événement s’est déroulé dimanche, 11 mars 2018 dans la grande salle du Centre Kinduku dans la commune de Nzinda. Plusieurs dizaines des ‘’GENS’’ (Génération nouvelle), des ‘’FANO’’ (Familles nouvelles) et de plusieurs autres membres des MACs ainsi que des invités de marque ont rehaussé de leurs présences la cérémonie qui a démarré par une messe dite par l’abbé Guy Nankier, curé de la paroisse Saint Mukasa.

«Aujourd’hui nous nous sommes réunis en unité avec beaucoup  d’autres membres du mouvement des Focolari et amis dans le monde et en RDC pour exprimer notre gratitude à Dieu pour le don de la vie de Chiara pour l’Eglise et pour l’Humanité», a expliqué Jean de la Croix Kuvula, responsable du Mouvement des Focolari du diocèse de Kikwit sur les antennes de la radio diocésaine.

Kuvula a affirmé que c’est chaque année que cette fête s’organise. Chiara Lubich, a-t-il souligné, était décédée le 14 mars 2008. «Etant donné que cette date tombe, cette année, au milieu de la semaine, c’est pourquoi les festivités se déroule ce dimanche 11 mars. Le thème central gravite autour de Marie, mère de Jésus Christ. Notez que Marie est au centre du Mouvement des Focolari», a-t-il élucidé.

Dans son homélie lors de la messe, l’Abbé Guy Nankier a mis un accent particulier sur les bienfaits de Chiara Lubich : «Chiara a  réalisé des merveilles sur cette terre, c’est ainsi qu’elle est devenue ‘’Sainte’’. Elle est un modèle pour nous. En célébrant le dixième anniversaire de sa mort, nous pensons à toutes ses œuvres. C’est une occasion pour que chacun des nous  y pense individuellement. Que chacun de nous devienne une petite Chiara dans sa vie en imitant les bienfaits de cette maman. Vous devez être des bougies ou des  lampes qui éclairent», a-t-il déclaré.

Selon lui, les membres du ‘’Mouvement des Focolari’’ ne doivent plus vivre dans des ténèbres. L’Abbé Nankier a invité tout le monde, y compris les membres des autres MACs à avoir l’amour du prochain à l’instar de la fondatrice du Mouvement des Focolari qui avait volé au secours des plusieurs sinistrés lors de la deuxième guerre mondiale.

Ces enseignements ont été également illustrés par une saynète qui a retracé la vie chrétienne de Chiara.

Les termes de référence de cette manifestation note que «le ‘’OUI’’ de Chiara comme celui de Marie sans savoir ce qui devait arriver a chanté la société. Grâce à ce ‘’OUI’’ Dieu a donné au monde le charisme de l’unité sur lequel repose le Mouvement des Focolari. Ce Mouvement cherche à continuer à vivre pour que le testament du Christ ‘’Que tous soient un’’ se réalise dans la vie des Hommes».

Il sied de noter que le thème de l’année est libellé à des termes simples : ‘’Marie est notre modèle’’. Et pour expliquer la place de Marie dans le Mouvement des Focolari, les termes de référence sont clairs : «Dans le Mouvement, nous l’estimons beaucoup. Nous nous sommes sentis poussés à la considérer comme la chrétienne parfaite, car elle est l’image de la jeune fille, elle est l’image de la Vierge, de la mère, de l’épouse, de la veuve… Elle est donc l’image de toute la situation humaine dans laquelle les laïcs peuvent se trouver. C’est une créature comme nous. Nus avons donc compris (possédés sans doute par l’Esprit Saint) que nous devions voir en Marie la chrétienne parfaite et cela nous ouvert de nombreuses voies dans l’œcuménisme, car les fidèles des autres Eglises acceptent aussi Marie vue de cette manière».

Le contenu et le déroulement de cette journée a suscité un certain nombre de réactions de la part des membres et non membres du Mouvement des Focolari.

«L’unité que prône le Mouvement des Focolari ne doit pas s’arrêter au niveau des catholiques seulement. Cela doit plutôt être l’Unité dans la diversité des Eglises», a déclaré Julienne Mushibumba animatrice pastorale invitée à la cérémonie.

Présent aux différentes festivités, Sarrive Ngunza de la CADC Nazareth, une des églises protestante de la ville, s’est dit ravi des matières développées : «Je ne m’attendais pas aux  matières développées qui m’ont interpellé. Je vais répercuter ce message auprès des  autres afin de marcher selon la logique de l’unité».

Source : Media Congo

Laisser un commentaire