Kikwit : délabrement de la voirie urbaine

0

  Kikwit : délabrement de la voirie urbaine

La voirie urbaine est pratiquement inexistante dans la ville de Kikwit (Kwilu). Les principales artères sont devenues impraticables et dépourvues de caniveaux, ont déploré certains habitants jeudi 7 décembre. Toutes les eaux de pluie en provenance de la cité se déversent au centre-ville, empêchant la circulation facile des véhicules et des personnes.

Selon les autorités urbaines, la ville ne dispose pas de moyens suffisants pour faire face à cette calamité naturelle.

Michel Bala-Bala Kasongo, gouverneur du Kwilu, en séjour de travail à Kikwit, dit avoir décidé d’instituer une commission «devant gérer quelques recettes» de la ville, afin de financer quelques travaux prioritaires dans la ville de Kikwit :

 « Je viens de créer une commission, dirigée par les membres du comité de sécurité de la ville, et qui aura aussi quelques membres de la société civile. Le rôle de cette commission est de gérer la taxe qu’on récolte ici [Kikwit] pour les gros camions qui quittent la ville de Kikwit qui payent entre 25000 et 50 000 FC par camion. Et puis, je vais aussi prendre un arrêté pour que chaque opérateur économique puisse, à la fin de chaque mois, verser une petite somme pour l’entretien de la voirie urbaine.»

Il précise que cet argent généré par des taxes sera géré par la commission instituée, qui travaillera avec l’Office des routes (OR) et l’Office des voiries et drainage (OVD) pour faire le drainage de tous les caniveaux, nettoyer la ville et enlever les immondices.

Le gouverneur de province du Kwilu a également décidé de rétrocéder à la ville de Kikwit quelques taxes perçues autrefois par la province pour faire face aux difficultés éprouvées par cette ville.

 

Source : radiookapi.net

Laisser un commentaire