Kenya : la justice met le président Uhuru Kenyatta en garde

0

Dimanche 9 juillet 2017 le chef de la justice kényane a mis le président Uhuru Kenyatta en garde contre toute confusion dans l’esprit du public quant à l’intégrité du système judiciaire du pays.

Alors que l‘élection présidentielle se tient dans un mois, le président sortant a accusé la justice de son pays d’aider l’opposition. En cause, une histoire de bulletins de vote. Vendredi, un tribunal kényan a annulé un contrat sur l’impression des bulletins de vote après que l’opposition a porté plainte.

« Ils nous prennent pour des imbéciles », a déclaré le candidat à sa propre succession lors d’un meeting avec ses partisans.

« Je veux dire à ceux qui sont dans les tribunaux que nous vous avons respectés. Mais ne pensez pas que le respect est une lâcheté. Et nous ne permettrons pas à nos adversaires d’utiliser les tribunaux pour intimider l’IEBC, pensant qu’ils gagneront en utilisant la petite porte », a renchéri M. Kenyatta.

Le chef de la Justice, David Maraga, a publié une déclaration juste après ces affirmations. « Lorsque les leaders politiques jettent l’opprobre sur la justice sur la base d’une interprétation erronée de mes déclarations, cela risque de nuire à la confiance du public dans nos tribunaux, et cela m’inquiète énormément », dit-il.

Le principal rival de M. Kenyatta est le chef de l’opposition Raila Odinga, leader de la National Super Alliance, qui était le candidat de l’opposition en 2007 et en 2013. Son porte-parole a déclaré dimanche, qu’il [Raila Odinga] a été hospitalisé après une potentielle intoxication alimentaire.

Source : Media Congo

Laisser un commentaire